Reference : Trans-corporeality und material memoirs : vergleichende Lektüre zweier Krebsblogs
Parts of books : Contribution to collective works
Arts & humanities : Literature
http://hdl.handle.net/10993/41533
Trans-corporeality und material memoirs : vergleichende Lektüre zweier Krebsblogs
German
Thiltges, Sébastian mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
2019
Figurationen von Krankheiten : Chancen und Grenzen einer Ästhetisierung
Pavlik, Jennifer mailto
Bendheim, Amelie mailto
Universitätsverlag Winter
Yes
978-3-8253-6944-6
Heidelberg
Germany
[en] Environmental Humanities ; Medical Humanities ; Cancer blogs
[fr] La présente contribution propose d’appliquer des concepts issus de l’écoféminisme et de l’écocritique matérielle (Iovino Oppermann, 2014), en particulier les notions de « trans-corporéalité » (Alaimo Hekman, 2008), de « mémoire matérielle » (Alaimo, 2010) et de « cyborg » (Haraway, 2008), à l’étude de l’écriture du corps malade.
Le corpus est composé de deux blogs dans lesquels les auteurs abordent leur cancer : Georges Hausemer (qui décède de sa maladie durant l’été 2018) est un écrivain, traducteur et éditeur luxembourgeois, auteur de romans et de récits de voyages, qui pendant plus de deux ans relate ses séjours hospitaliers et les traitements médicaux dans « Ich und mein Tumor » (« Moi et ma tumeur »). Élodie Malanda, docteure en littérature comparée et danseuse, fait le récit de sa maladie dans « Les cellules créatives », blog qui mêle écriture intime, chorégraphies, témoignages de patients et présentations de projets artistiques.
La lecture comparative de ce corpus original permet de mettre en lumière plusieurs caractéristiques de l’écriture de la maladie sous forme de blog. D’une part, elle relève les moyens poétiques et esthétiques qu’offre ce support scriptural : temporalité singulière, ordre antéchronologique, renvois intertextuels et écriture « extime » [Tisseron, 2001] à l’ère du numérique. D’autre part, elle permet de comparer deux « graphies » corporelles, à savoir l’écriture et la danse, les deux auteurs décrivant et/ou exposant leurs corps constamment en mouvement. Finalement, les observations de G. Hausemer engagent une réflexion sur la perméabilité entre corps et environnement, entre matière organique et substances plastiques ou chimiques, alors qu’É. Malanda interroge le corps et la maladie en tant qu’objets culturels et, par conséquent, possibles sources de création.
http://hdl.handle.net/10993/41533

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.