Reference : L’utilisation de l’environnement numérique MathemaTIC pour développer les compétences...
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
Educational Sciences
http://hdl.handle.net/10993/43499
L’utilisation de l’environnement numérique MathemaTIC pour développer les compétences dans le domaine de la résolution de problèmes arithmétiques
French
Haas, Ben []
Kreis, Yves mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Education, Culture, Cognition and Society (ECCS) >]
Koenig, Vincent mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Education, Culture, Cognition and Society (ECCS) >]
Martin, Romain [University of Luxembourg > Rectorate > >]
21-Nov-2016
3
Yes
No
International
Évaluation en mathématiques : dispositifs, validités & pratiques
2016-11-21 to 2016-11-22
Université Paris-Est Créteil
Paris
France
[fr] numérique ; apprentissage ; mathématiques ; problèmes arithmétiques ; compétences
[fr] Dans le cadre du « Digital Lëtzebuerg » et suite à l’appel Horizon 2020 par la commission européenne, le gouvernement du Luxembourg a lancé des initiatives pour l'implémentation du numérique dans ses différents ministères. Dans ce contexte, l’éducation nationale a initié le développement d’un environnement numérique pour l'apprentissage des mathématiques à l’écolefondamentale pour les élèves de cycle 4,Université du c'est-à-dire âgés de 10 à 12 ans. Suite au constat de faibles performances en mathématiques aux épreuves standardisées de début de cycle 3 (élèves de 8 à 10 ans), la question d'élargir l'implémentation de cet environnement numérique à ce cycle s'avère opportune. En effet, les résultats à ces épreuves indiquent que d’une part un quart de ces élèves n’arrive pas à atteindre le niveau socle et que d’autre part les résultats ne se sont que peu améliorés entre 2011 et2013. En d'autres termes, il y aurait donc un quart de la population scolaire de cycle 3 qui n’ aurait pas les compétences nécessaires pour suivre les apprentissages prévues en mathématiques. Les élèves concernés sont majoritairement d'un milieu socio-économique faible et issus de la migration.Ainsi, une étude est envisagée pour voir dans quelle mesure l’usage de l’environnement MathemaTIC favoriserait le développement des compétences en mathématiques, notamment dans le domaine de la résolution de problèmes arithmétiques. Cette étude se réalisera entre 2016 et 2018 avec un échantillon de 20 classes (400 élèves). Les items seront construits en partant des niveaux testés dans les Ep.Stan 3.1 et en se basant sur le plan d’études du cycle 3. Pour ce faire, l'approche adoptée est celle dite " centrée utilisateur ", issue du domaine des Interactions Hommes-Machines (IHM). Les compétences au début et à la fin de l’utilisation-même de l'environnement MathemaTIC par les élèves de cycle 3 seront mesurées par les épreuves standardisées Ep. Stan, sous le couvert du Lucet.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/10993/43499

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Axe2_Recherche_Ben_Haas_Koenig_Kreis_Martin.pdfPublisher postprint234.99 kBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Private access
PrésentationBenHaasColloqueParisAXE2.pdf28.35 MBRequest a copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.