Reference : Le concept de concept dans la philosophie de Deleuze : Polymorphisme(s) et pluralisme(s)
Books : Book published as author, translator, etc.
Arts & humanities : Philosophy & ethics
http://hdl.handle.net/10993/46524
Le concept de concept dans la philosophie de Deleuze : Polymorphisme(s) et pluralisme(s)
French
[en] The concept of concept in the philosophy of Deleuze: Polymorphism(s) and pluralism(s)
Burks, Deven mailto [University of Luxembourg > Faculty of Humanities, Education and Social Sciences (FHSE) > Department of Humanities (DHUM) >]
2021
L'Harmattan
Ouverture philosophique
188
Paris
France
[en] Deleuze ; metaphilosophy ; concept
[en] Qu’est-ce que la philosophie ? Pour Deleuze, il s’agit de la création de concepts qui répondent chacun à un problème précis. Selon la théorie du concept deleuzienne, les concepts philosophiques partagent en plus une certaine forme : une multiplicité de composantes, un volume absolu, des variations intensives, un ordre de voisinage. Or, cette interprétation de l’activité philosophique est à son tour un concept : « le concept de concept. » Comme tout autre, ce concept répond à un problème – « quel est le propre de la philosophie ? » – et il recèle une multiplicité, un volume, des variations, un voisinage. Même si le concept de concept saisit l’essentiel de l’activité philosophique, on pourra alors croire qu’il est d’une portée limitée et voué à être dépassé comme n’importe quel autre concept. Sinon, il encourt le risque d’auto-réfutation : vrai sur le fond mais faux dans la forme. L’étude présente demande sous quelles conditions la théorie du concept deleuzienne peut échapper à ce sort et propose une lecture transcendantale selon laquelle le concept de concept est la condition de l’expérience et du discours philosophiques.
Researchers ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/10993/46524

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.