Reference : D'UN « CORPS PARLANT » À UN « CORPS SUINTANT » : L' (IN-) DÉCENCE DANS LA MISE EN SCÈ...
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Performing arts
Educational Sciences
http://hdl.handle.net/10993/46395
D'UN « CORPS PARLANT » À UN « CORPS SUINTANT » : L' (IN-) DÉCENCE DANS LA MISE EN SCÈNE DE PATRICE CHÉREAU DE PHÈDRE DE JEAN RACINE ET LA MISE EN SCÈNE D'YVES BEAUNESNE DE PARTAGE DE MIDI DE PAUL CLAUDEL
French
Deregnoncourt, Marine mailto [University of Luxembourg > Faculty of Humanities, Education and Social Sciences (FDEF) > Department of Humanities (DHUM) >]
17-May-2019
Théâtres du Monde
Arias-Théâtre du Monde
29
2019
Bienséance et malséance / Décence et indécence au théâtre
311-327
Yes
International
Avignon
France
[fr] corps ; sang ; fluides
[fr] La mise en scène de Patrice Chéreau de Phèdre de Jean Racine et la mise en scène
d’Yves Beaunesne de Partage de midi de Paul Claudel interrogent, chacune à leur manière, la
notion d’ (in-)décence. Cet article, divisé en trois parties, tente de le démontrer. Pour ce faire,
il faut d’emblée de définir ce que désignent les concepts de « corps parlant » et de « corps
suintant ». Dans un deuxième temps, cette réflexion s’axe sur la mise en scène de Patrice
Chéreau de Phèdre de Jean Racine pour envisager comment ensanglanter la scène. Dans un
troisième temps, cette étude s’intéresse à la mise en scène d’Yves Beaunesne de Partage de
midi de Paul Claudel et le fait de fluidifier la scène.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/10993/46395

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
TdM 2019 - Article.pdfAuthor preprint302.17 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.