Reference : « DU DÉSIR, ON NE PEUT S’APPROCHER QU’EN DANSANT ». La co-construction actoriale dans...
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Performing arts
Educational Sciences
http://hdl.handle.net/10993/46392
« DU DÉSIR, ON NE PEUT S’APPROCHER QU’EN DANSANT ». La co-construction actoriale dans Partage de midi de Paul Claudel, mis en scène par Yves Beaunesne
French
Deregnoncourt, Marine mailto [University of Luxembourg > Faculty of Humanities, Education and Social Sciences (FDEF) > Department of Humanities (DHUM) >]
11-Mar-2020
European Drama and Performance Studies
Classiques Garnier
2
2020
The Stage and its Creative Processes (16th-21st century)
165-176
Yes
International
2266-9035
Paris
France
[fr] processus ; création ; théâtre
[fr] Cet article porte sur la manière dont le désir, qui se situe du côté de l’irreprésentable, peut être créé, voire co-construit sur la scène théâtrale. Il examine les mises en scène du Partage de midi de Paul Claudel, notamment l’interprétation de Marina Hands et Éric Ruf en 2007 à la Comédie-Française. Il montre en quoi la mise en scène du désir se fonde en grande partie sur l’improvisation des acteurs et sur l’idée d’un duo-duel dansé, constamment mis en tension.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/10993/46392
10.15122/isbn.978-2-406-10380-6.p.0165
https://classiques-garnier.com/european-drama-and-performance-studies-2020-1-n-14-the-stage-and-its-creative-processes-16th-21st-century-volume-2-du-desir-on-ne-peut-s-approcher-qu-en-dansant.html

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
EDPS Article (2).pdfAuthor preprint247.24 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.