Reference : Des Considérations à Dix années d’exil. Le passé recomposé
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Literature
http://hdl.handle.net/10993/48910
Des Considérations à Dix années d’exil. Le passé recomposé
French
Saintes, Laetitia mailto [University of Luxembourg > Faculty of Humanities, Education and Social Sciences (FHSE) > Department of Humanities (DHUM)]
2019
Cahiers Staëliens
Classiques Garnier
69
1
247-259
Yes
International
2540-3680
Paris
[fr] Échos ; transferts ; œuvres ; histoire ; Empire ; Napoléon ; recomposition ; passé ; échos ; littérature ; mémoires ; autobiographie
[fr] Entre 1811 et 1813, Staël compose ses deux derniers ouvrages, Dix années d’exil et les Considérations sur la Révolution française. Si ces textes diffèrent par leur tonalité, il existe entre eux des effets d’échos et des transferts : certains passages sont repris, modifiés d’une œuvre à l’autre. L’article se penche sur ces modalités de transfert, en étudiant certains moments clefs de l’histoire impériale, tels que présentés par Staël, interrogeant ainsi la recomposition du passé par l’auteur.
Researchers
http://hdl.handle.net/10993/48910
10.15122/isbn.978-2-406-09814-0.p.0247
http://hdl.handle.net/2078.1/224039

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Limited access
Des Considérations à Dix années d’exil. Le passé recomposé.docxAuthor preprint44.29 kBRequest a copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.