Reference : Autour des possessions luxembourgeoises dans le comté de Hainaut sous le règne de Jea...
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Unpublished conference
Arts & humanities : History
Migration and Inclusive Societies
http://hdl.handle.net/10993/50378
Autour des possessions luxembourgeoises dans le comté de Hainaut sous le règne de Jean, roi de Bohême et comte de Luxembourg (1310-1346)
French
[en] About the luxembourgish possessions in the county of Hainault during the rein of John the Blind, king of Bohemia and count of Luxembourg (1310-1346)
Pettiau, Hérold mailto [University of Luxembourg > Faculty of Humanities, Education and Social Sciences (FHSE) > Department of Humanities (DHUM) >]
20-Aug-2021
9
No
Yes
International
11e congrès de l?Association des Cercles francophones d'histoire et d'archéologie de Belgique
from 19-08-2021 to 22-08-2021
Association des cercles d'histoire et d'archéologie de Belgique
Société d'histoire et d'archéologie de Mouscron et de la Région
Société royale d'Histoire et d'Archéologie de Tournai
Cercle royal d'Histoire et d'Archéologie d'Ath et de la région
Tournai
Belgique
[fr] Hainaut ; Luxembourg, comté ; Jean l'Aveugle (1310-1346)
[en] Hainault ; Luxembourg, county ; John the Blind (1310-1346) ; Charters ; accounting documents
[fr] Cette contribution a pour objectif d'ouvrir ce qui apparaissait de prime abord comme un petit dossier, consacré au patrimoine détenu dans le comté de Hainaut pendant plusieurs décennies au début du XIVe siècle entre 1304 et 1343 voire par après, par les comtes de la dynastie des Luxembourg (Henri VII et son fils Jean dit l'Aveugle, roi de Bohême) dont j'ai présenté les pièces principales et l’intérêt que leur étude (et édition) pourra apporter. Ce dossier est intéressant à plus d'un titre:

Il est- du côté luxembourgeois du moins, peu connu - même si des pièces importantes en sont éditées et disponibles depuis longtemps - ces possessions "excentrées" ont peu été prises en considération par les chercheurs travaillant sur la territorialisation de la principauté ou sur les "finances" de Jean de Bohême. Pourtant ils sont situés dans une région qui a dû compter pour les Luxembourg : Henri VII, futur empereur, fils de Béatrice d’Avesnes, y naquit.Il concerne aussi une période durant laquelle se développe l'écrit documentaire dans la gestion des possessions des principautés des Pays Bas – dont bien entendu le Hainaut (en union avec la Hollande-Zélande), très bien étudié par Valeria Van Camp. Au Luxembourg, il y eut élaboration d'un premier cartulaire diversement connu, appelé actuellement liber foeodorum, à partir de 1308-1309, complété par la suite ; d'un second en 1343, et également d'un censier (ou Urbar) notant les revenus des différentes composantes des possessions des Luxembourg par prévôtés, terres, châtellenies des années 1306-1317, complétées ensuite dans les années 1322-1327.Ce dossier pose des questions quant à la gestion pratique de telles possessions, tout à fait excentrées, au-delà de l'organisation administrative du comté.
[en] The purpose of this contribution is to open what appeared at first sight to be a small dossier, devoted to the heritage held in the county of Hainaut for several decades at the beginning of the 14th century between 1304 and 1343, and even afterwards, by the counts of the Luxembourg dynasty (Henry VII and his son John the Blind, King of Bohemia), of which I have presented the main items and the interest that their study (and publication) could bring. This file is interesting in more than one way:

It is- on the Luxembourg side at least, little known - even if important documents have been published and available for a long time - these 'outlying' possessions have not been much taken into consideration by researchers working on the territorialisation of the principality or on the 'finances' of John of Bohemia. It also concerns a period during which documentary writing developed in the management of the possessions of the principalities of the Low Countries - including, of course, Hainaut (in union with Zealand Holland), which has been very well studied by Valeria Van Camp. In Luxembourg, a first cartulary, currently called liber foeodorum, was drawn up in 1308-1309, and subsequently completed; a second in 1343, and also a censary (or Urbar) noting the revenues of the various components of the possessions of the Luxembourgs by provostship, land, and castellany in the years 1306-1317, subsequently completed in the years 1322-1327. This file raises questions about the practical management of such possessions, which were quite remote, beyond the administrative organisation of the county.
University of Luxembourg Department of Humanities - Institute for History
Researchers ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/10993/50378

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Limited access
Congres Wapi_Texte contribution 20-08.pdfTexte lu lors du congrès. Une version remaniée et annotée sera envoyée pour publication le 31-03-2022Author preprint321.8 kBRequest a copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Limited access
Presentation Wapi Hérold Pettiau.pptxPowerpoint en support à la communication64.13 kBRequest a copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.