Reference : Aux origines de l’espace européen sans frontières
Diverse speeches and writings : Article for general public
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
Arts & humanities : History
Arts & humanities : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/10993/43521
Aux origines de l’espace européen sans frontières
English
Danescu, Elena mailto [University of Luxembourg > Luxembourg Center for Contemporary and Digital History (C2DH) > >]
13-Jun-2020
Luxemburger Wort
Imprimerie Saint-Paul
No
International
Luxembourg
Luxembourg
[en] Libre circulation des personnes ; Les quatre libertés fondamentales ; Schengen ; Luxembourg ; Benelux ; Sommet de Fontainebleau ; Accord de Saarbrücken ; Accords de Schengen ; Traité d'Amsterdam ; Système d’information Schengen (SIS) ; Robert Goebbels
[en] Prévues par le traité de Rome (1957) dans le cadre du marché intérieur, les quatre libertés de
circulation (des personnes, des marchandises, des capitaux et paiements, ainsi que des services) sont au coeur du projet européen. Le principe de la libre circulation des personnes, qui
compte parmi les droits de l’homme, prend une autre dimension lorsque cinq États
membres de la Communauté européenne – le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, la France
et l’Allemagne – concluent, le 14 juin 1985, l’Accord de Schengen, qui allait préfigurer la citoyenneté européenne et mener vers un espace unique de sécurité et de justice. Trente-cinq ans après, un rappel historique s’impose.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/10993/43521

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
LuxemburgerWort_13.06.2020_ElenaDanescu.pdfPublisher postprint342.38 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.