References of "Population et Territoire"
     in
Bookmark and Share    
See detailMobilités quotidienne et résidentielle au Luxembourg : un apercu à travers l'outil Mobilluxweb
Carpentier, Samuel; Gerber, Philippe; Petit, Sébastien et al

in Population et Territoire (2008), 13

Cet article propose, à travers différents indicateurs, un panorama des dynamiques de mobilité actuelles, consultable sur un site internet. Les analyses ainsi menées mettent en évidence une augmentation ... [more ▼]

Cet article propose, à travers différents indicateurs, un panorama des dynamiques de mobilité actuelles, consultable sur un site internet. Les analyses ainsi menées mettent en évidence une augmentation des flux domicile/travail alimentée à la fois par l’augmentation du nombre de travailleurs, mais aussi par l’allongement des distances parcourues consécutif au phénomène de périurbanisation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (3 UL)
Full Text
See detailLes villes de Luxembourg et d’Esch-sur-Alzette : quelques aspects économiques et géographiques à la lumière du recensement de 2001
Pigeron-Piroth, Isabelle UL; Gerber, Philippe

in Population et Territoire (2004), 4

Une comparaison des deux grandes villes luxembourgeoises, à travers les données du dernier recensement de 2001, apporte un nouvel éclairage des structures économiques et géographiques de leur population ... [more ▼]

Une comparaison des deux grandes villes luxembourgeoises, à travers les données du dernier recensement de 2001, apporte un nouvel éclairage des structures économiques et géographiques de leur population urbaine. En effet, nous remarquons que les villes de Luxembourg et d’Esch-sur-Alzette connaissent un vieillissement démographique atténué par une concentration d’un grand nombre d’étrangers, ces der-niers étant notamment surreprésentés dans les tranches d’âge actif. Cependant, les étrangers ne présentent pas les mêmes caractéristiques, tant par rapport au niveau d’éducation que de l’emploi qu’ils occupent. Ainsi, près de la moitié des Eschois ayant terminé leurs études ont uniquement suivi l’enseignement primaire ; un quart des habitants de la capitale sont dans ce cas. Cet écart se reporte notamment sur la proportion d’ouvriers, bien plus importante à Esch-sur-Alzette (60% des hommes par exemple) qu’à Luxembourg-Ville (32%). Par contre, la ségrégation socio-spatiale paraît plus accentuée au sein de la capitale du Grand-Duché, cette différence étant notamment liée à l’hétérogénéité de l’activité professionnelle (secteur international et place financière entre autres). [less ▲]

Detailed reference viewed: 134 (6 UL)