References of "Schmit, Paul"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailL’émergence de la nouvelle diplomatie luxembourgeoise - enjeux, stratégies, personnalités
Danescu, Elena UL; Schroeder, Corinne; Schmit, Paul et al

Presentation (2021, June 30)

Dans le contexte des nouvelles relations internationales forgées par la Seconde Guerre mondiale, le Grand-Duché de Luxembourg s’affirme comme un acteur de marque du multilatéralisme, en tant que membre ... [more ▼]

Dans le contexte des nouvelles relations internationales forgées par la Seconde Guerre mondiale, le Grand-Duché de Luxembourg s’affirme comme un acteur de marque du multilatéralisme, en tant que membre fondateur de la plupart des grandes institutions internationales - l’Organisation des Nations unies (1945), l’Organisation du traité de l’Atlantique du Nord (1949), le Conseil de l’Europe (1949),- ainsi que de l’intégration européenne, à commencer par la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (1951), dont les premières institutions sont accueillies à Luxembourg. L’adhésion aux systèmes d’alliances atlantique et européennes s’accompagne d’une nouvelle politique extérieure luxembourgeoise sous l’impulsion du légendaire ministre des Affaires étrangères Joseph Bech (1887-1975). Après la Libération, il porte une attention particulière à l’organisation institutionnelle du ministère des Affaires étrangères, à la professionnalisation de la diplomatie nationale et à la formation d’un corps diplomatique d’excellence, pour représenter le pays dans le monde, pour promouvoir ses valeurs et pour défendre ses intérêts à travers la coopération internationale bi- et multilatérale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (3 UL)
Full Text
See detailLe bilan de l'évaluation systémique de l'éducation a Luxembourg
Hoffmann, Danielle UL; Schmit, Paul; Ugen, Sonja UL

Report (2020)

Dans le domaine de l'éducation, le Luxembourg participe depuis 20 ans régulièrement à des études d’évaluation systémique, menées à l’échelle nationale et internationale, afin de pouvoir fonder ses ... [more ▼]

Dans le domaine de l'éducation, le Luxembourg participe depuis 20 ans régulièrement à des études d’évaluation systémique, menées à l’échelle nationale et internationale, afin de pouvoir fonder ses décisions politiques sur des données empiriques solides. La présente rétrospective comprend une vue d’ensemble des types de données et de rapports disponibles sur le Luxembourg ainsi que de leurs principaux constats transversaux (chapitre 2). La publication des résultats des premières études PISA menées au début des années 2000 (MENFP & SCRIPT, 2000, 2004) avait entraîné un choc, car le pays et les parties prenantes avaient été confrontés à un ranking mitigé concernant la performance du système scolaire luxembourgeois, comparée aux autres pays participants. Les principaux constats ont été corroborés de manière cohérente dans d’autres études également (p.ex. ICCS en 2009, ICILS en 2018). Des performances faibles généralisées ont été rapportées dans tous les domaines évalués. Les caractéristiques des élèves (contexte socio-économique, migratoire et linguistique) ont un effet important sur leur performance dans le système scolaire luxembourgeois. L’équité en matière de réussite scolaire est jugée faible et constitue un véritable défi. Ces constats relatifs à l’importance des caractéristiques des élèves dans leur réussite n’étaient pas tout à fait nouveaux, car ils avaient déjà été documentés, dans les grandes lignes, dans le cadre de l’étude Magrip de 1968 (Brunner & Martin, 2011; Kerger & Schrobildgen, 1986). En revanche, ce qui est surprenant, c’est que, d’une part, ces constats ont peu évolué au fil des différents cycles d’évaluation et que, d’autre part, les facteurs déterminants menant à ces résultats se sont encore renforcés au fil du temps. Ainsi, depuis leur introduction en 2009, les épreuves standardisées (« ÉpStan »), le programme de monitoring scolaire continu adapté au système scolaire luxembourgeois, ont confirmé les défis inhérents. Les principaux constats des évaluations systémiques effectuées au cours de ces 20 dernières années ont permis d’identifier 8 domaines thématiques prioritaires sur lesquels l'Observatoire national de la qualité scolaire (ONQS) désire concentrer son action au cours des années à venir (chapitre 3). En vue d’une mise en perspective internationale, les approches de plusieurs pays sont présentées, afin de recenser des constats partagés et des enseignements à tirer. Toutefois, les limites d’un tel exercice de comparaison sont également examinées, car le contexte socio-culturel et socio-politique spécifique à un pays détermine, de manière considérable, le choix et le développement du modèle éducatif national (chapitre 4). L’utilisation des évaluations systémiques ainsi que l’impact de celles-ci sur la définition de la politique éducative sont analysés sur ces 20 dernières années. Le rôle du monitoring scolaire présente deux différences importantes sur la période examinée. Ainsi, au cours de la première décennie étudiée, les évaluations systémiques avaient servi d’éléments déclencheurs pour motiver une politique volontariste de réformes. Ensuite, au cours de la seconde décennie étudiée, la stratégie a mué, pour diverses raisons, vers des axes de développement ayant guidé et structuré des actions de réforme plus ciblées, mais de moindre envergure (chapitre 5). L’ONQS conclut le présent rapport en formulant trois recommandations, fondées sur le bilan des évaluations systémiques auxquelles a participé le Luxembourg, adressées aux acteurs politiques, sur base de l’article 4 de la loi du 13 mars 2018 (chapitre 6). [less ▲]

Detailed reference viewed: 170 (5 UL)