References of "Vlassis, Joëlle 50003273"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDévelopper les compétences numériques au préscolaire : croyances et pratiques déclarées des futurs enseignants luxembourgeois
Vlassis, Joëlle UL; Dierendonck, Christophe UL; Mancuso, Giovanna UL et al

in ACTES DU 2ème COLLOQUE INTERNATIONAL DU LASALE SUR LE DECROCHAGE SCOLAIRE, Luxembourg 14-15 May 2014 (2014)

Detailed reference viewed: 47 (1 UL)
Full Text
See detailRÉSOLUTION DE PROBLÈMES MATHÉMATIQUES ET DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES : SUR QUELLES VARIABLES AGIR POUR SOUTENIR LES ÉLÈVES DANS LEUR APPRENTISSAGE
Fagnant, Annick; Marcourx, Gery; Vlassis, Joëlle UL

in Cahiers des Sciences de l'Education (Les) (2014), 36

Detailed reference viewed: 47 (3 UL)
Full Text
See detailDe l'importance des représentations pour résoudre des problèmes « non routiniers »
Vlassis, Joëlle UL; Fagnant, Annick; Gamo, Sylvie UL

Scientific Conference (2013)

Detailed reference viewed: 83 (7 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSchematic representations in arithmetical problem solving: Analysis of their impact on grade 4 students
Fagnant, Annick; Vlassis, Joëlle UL

in Educational Studies in Mathematics (2013), 84(1), 149-168

While the value of ‘schematic representations’ in problem solving requires no further demonstration, the way in which students should be taught how to construct these representations invariably gives rise ... [more ▼]

While the value of ‘schematic representations’ in problem solving requires no further demonstration, the way in which students should be taught how to construct these representations invariably gives rise to various debates. This study, conducted on 146 grade 4 students in Luxembourg, analyzes the effect of two types of ‘schematic representation’ (diagrams vs. schematic drawings) on the solving of arithmetical problems. The results show that the presence of schematic representations has a clear positive effect on overall student performance and that a non negligible proportion of students manage to reuse the representations encountered in order to solve new problems. While showing an effect slightly in favor of diagrams as opposed to schematic drawings, our results do not really permit us to draw any conclusions about the form that these representations should take, in particular since a differential effect was observed depending on the type of problem. [less ▲]

Detailed reference viewed: 107 (5 UL)
Peer Reviewed
See detailThe use of the minus sign in solving arithmetical equations
Vlassis, Joëlle UL

Poster (2013)

Detailed reference viewed: 56 (5 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'utilisation du signe négatif et activités de modélisation
Vlassis, Joëlle UL

in Education & Formation (2013), 298(1),

Les difficultés que les élèves rencontrent avec les nombres négatifs dans les opérations algébriques élémentaires sont actuellement bien connues. Traditionnellement, ces difficultés sont attribuées au ... [more ▼]

Les difficultés que les élèves rencontrent avec les nombres négatifs dans les opérations algébriques élémentaires sont actuellement bien connues. Traditionnellement, ces difficultés sont attribuées au concept même de nombre négatif, considéré comme un « obstacle épistémologique ». Dans cette article, nous proposons une approche explicative basée sur les approches socioculturelles qui définissent une étroite relation entre les « signes » et le sens en mathématiques. Ainsi, nous considérons que l’obstacle des négatifs trouverait davantage son origine dans une utilisation inadéquate du signe « moins » que dans le concept lui-même. Cet article développe une séquence d'apprentissage destinée à promouvoir une utilisation flexible du signe « moins » dans les réductions polynomiales auprès d'élèves de 2e année du secondaire. Cette séquence se fonde sur les approches socioculturelles qui ont conduit à définir des options didactiques basées sur les activités de modélisation des élèves. Dans la séquence, nous proposons l'exploitation de modèles tels que celui de la droite des nombres destinée à donner du sens aux additions d’entiers et celui de cartes utilisées pour assurer une progression dans la symbolisation d'un terme littéral. Dans ce contexte, la question du rôle des modèles traditionnels concrets dans l’enseignement des mathématiques sera abordée. Nos résultats montrent que les élèves peuvent efficacement utiliser les modèles pour donner du sens aux réductions polynomiales élémentaires, dans la mesure où ceux-ci se développent de manière bottom up dans un contexte de co-construction pour répondre aux besoins de communication et d’argumentation de l’activité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 75 (9 UL)
Full Text
See detailPerspectives pour un apprentissage durable des mathématiques
Bertemes, Jos; Gamo, Sylvie UL; Vlassis, Joëlle UL

in SCRIPT; EMACS (Eds.) PISA 2012. Nationaler Bericht Luxembourg (2013)

Detailed reference viewed: 78 (11 UL)