References of "Steffgen, Georges 50003143"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailMediennutzung Jugendlicher in Luxemburg
König, Andreas; Steffgen, Georges UL

Report (2015)

Im vorliegenden Bericht werden die Ergebnisse einer empirischen Untersuchung an luxemburgischen Jugendlichen zu deren Nutzungsverhalten von Computerspielen und des Internets vorgestellt. Ziel der Studie ... [more ▼]

Im vorliegenden Bericht werden die Ergebnisse einer empirischen Untersuchung an luxemburgischen Jugendlichen zu deren Nutzungsverhalten von Computerspielen und des Internets vorgestellt. Ziel der Studie war zum einen, einen diesbezüglich aktualisierten Überblick, und zum anderen, bislang für Luxemburg noch fehlende Prävalenzdaten zur dysfunktionalen Nutzung zu gewinnen. Ausgehend von einem für die luxemburgische Stichprobe modifizierten Fragebogen, der im Rahmen der EU NET ADB Studie (Tsitsika et al., 2013) zum gleichen doppelten Zweck in sieben europäischen Ländern eingesetzt wurde, wurden n=362 Kinder und Jugendliche im Alter von 10 bis 21 Jahren in Papierform bzw. Online befragt, von denen n=265 den Fragebogen vollständig beantworteten (Papierversion: n=50, Online-Version: n=215). Erfasst wurden neben für den Internetzugang verwendeten Geräten und gewählten Orten vor allem das zeitliche Ausmaß der Nutzung von Computerspielen und Internet allgemein, sowie spezifisch die Häufigkeit, mit der bestimmten Online-Aktivitäten nachgegangen wird. Die Ergebnisse lassen deutlich werden, dass Computerspiele und das Internet einen großen Teil der Freizeit der befragten Kinder und Jugendlichen einnehmen. Eine umfassende deskriptive und statistische Auswertung der erhobenen Daten zeigt auf, dass sich alle relevanten Parameter im Rahmen der zum Vergleich vorliegenden Daten aus anderen europäischen Ländern (Tsitsika et al., 2013) bewegen. Dies schließt allerdings auch die Feststellung eines vergleichbaren Handlungsbedarfs ein. Dieser betrifft neben präventiven und pädagogischen Maßnahmen der Hinführung zu einem verantwortungsvollen Umgang mit den Computerspielen und Internet allgemein, sowie im Speziellen mit altersinadäquaten Inhalten, insbesondere die Versorgung des Anteils an Jugendlichen, die bereits ein klinisch auffälliges pathologisches Nutzungsverhalten zeigen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 497 (21 UL)
Full Text
See detailRegards sur la violence
Heinz, Andreas UL; Steffgen, Georges UL; Bodson, Lucile et al

E-print/Working paper (2014)

Dans le cadre de l’enquête sur la sécurité 2013, 3 025 résidants ont été interrogés sur divers délits violents éventuellement subis. Il en ressort que 17% des personnes interviewées ont été harcelées au ... [more ▼]

Dans le cadre de l’enquête sur la sécurité 2013, 3 025 résidants ont été interrogés sur divers délits violents éventuellement subis. Il en ressort que 17% des personnes interviewées ont été harcelées au cours des 5 années précédant l’enquête (harcèlement moral / menaces / brimades), 4% ont été victimes de vols avec violence, 9% ont subi des violences physiques et 4% ont été victimes de violence sexuelle. Globalement, les jeunes résidants étaient plus exposés que les moins jeunes. Les hommes ont été deux fois plus souvent victimes de vols avec violence que les femmes alors que ces dernières ont beaucoup plus fréquemment vécu des agressions sexuelles. Les victimes de violence sexuelle ont également subi plus fréquemment de la violence physique. La classe d’âges des 25 – 34 ans se dit la moins inquiète par des atteintes physiques, même si elle est la plus concernée. Les hommes les appréhendent également moins que les femmes alors qu’ils en sont presque aussi souvent victimes. Parmi les personnes ayant subi de la violence physique entre 2008 et 2012, 38% en ont été victimes à plusieurs reprises. La plupart des agressions ont eu lieu au Grand-Duché (86%) et l’agresseur a le plus souvent agi seul (70%). 33% des victimes connaissaient leurs agresseurs de nom et dans 26% de ces cas il s’agissait de l’ex-conjoint. [less ▲]

Detailed reference viewed: 95 (13 UL)
Full Text
See detailPsychologie in Luxemburg - Ein Handbuch
Steffgen, Georges UL; Michaux, Gilles UL; Ferring, Dieter UL

Book published by University of Luxembourg/Société Luxembourgeoise de Psychologie A.s.b.l. - Editions Guy Binsfeld (2014)

Psychologie in Luxemburg: Ein Handbuch stellt das Fachgebiet der Psychologie in seinen vielfältigen Facetten vor. Neben dem Blick auf die historische Entwicklung des Fachs und der Beschreibung der ... [more ▼]

Psychologie in Luxemburg: Ein Handbuch stellt das Fachgebiet der Psychologie in seinen vielfältigen Facetten vor. Neben dem Blick auf die historische Entwicklung des Fachs und der Beschreibung der nationalen Psychologenverbände liefert das Buch einen umfassenden Ueberblick der aktuellen Anwendungsfelder sowie der schulischen und universitären Aus- und Weiterbildung in Psychologie. Vervollständigt wird das Handbuch durch die Darstellung der international vernetzten, wissenschaftlichen psychologischen Forschung in Luxemburg. Das Handbuch erlaubt es, sich ein fundiertes Bild über die vielfältigen aktuellen Angebote der Psycholgie in Luxemburg zu verschaffen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 153 (28 UL)
See detailPredicting Workplace mobbing by working conditions
Steffgen, Georges UL; Kohl, Diane; Happ, Christian

Scientific Conference (2014, November 22)

Detailed reference viewed: 58 (3 UL)
Full Text
See detailRegards sur la présence de drogue
Bodson, Lucile; Reichmann, Liliane; Heinz, Andreas UL et al

E-print/Working paper (2014)

Au cours des 12 derniers mois, 35% des résidents âgés de 16 ans et plus ont vu dans leur quartier des consommateurs de drogue, des dealers et/ou ils ont vu trainer des objets en lien avec la consommation ... [more ▼]

Au cours des 12 derniers mois, 35% des résidents âgés de 16 ans et plus ont vu dans leur quartier des consommateurs de drogue, des dealers et/ou ils ont vu trainer des objets en lien avec la consommation de drogue. Ce sont surtout des jeunes qui ont fait ce genre de constat. La présence de drogue est plus importante dans les pôles urbains que dans les communes rurales. Les consommateurs de drogue et les dealers, lorsqu’ils sont « souvent » présents dans le quartier, ont un effet anxiogène sur la population : certaines personnes sortent moins souvent la nuit et évitent de passer à des endroits ou d’emprunter des rues. Certaines personnes se sentent également plus exposées au risque de vol à la tire, de vol avec violence et de cambriolage. Par contre, lorsque ces rencontres avec des consommateurs ou des revendeurs de drogue sont plus exceptionnelles, celles-ci ne semblent pas jouer, ou très peu, sur le sentiment d’insécurité de la population. Les résultats présentés dans ce document sont tirés de l’enquête sur la sécurité de 2013. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (13 UL)
See detailEmotion Regulation and Anger Expression in Children with Autism Spectrum Disorder
Pinto Costa, Andreia UL; Steffgen, Georges UL

Scientific Conference (2014, November)

Emotion regulation (ER) is an important aspect of children’s emotional and social development. It maximizes learning and allows the development of trusting relationships. ER is particularly relevant for ... [more ▼]

Emotion regulation (ER) is an important aspect of children’s emotional and social development. It maximizes learning and allows the development of trusting relationships. ER is particularly relevant for children with autism spectrum disorder (ASD). Children with ASD have frequent behavioural disturbances that are believed to derive from low ER capacities. The main purpose of the present study was to investigate the relationship between ER and anger expression in children with ASD compared to typically developing (TD) children. Participants were 29 children aged from 5 to 12 years old. 8 children were diagnosed with ASD accompanied by intellectual and language impairments, 9 children were diagnosed with ASD without intellectual or language impairments, and 12 were TD children. ER was assessed by parents’ reports of their child’s ER and anger expression by the observation of children during a frustration-eliciting situation. Analyses of variance revealed that children with ASD were evaluated by their parents as having lower ER than TD children and, that children with ASD demonstrated more anger-related behaviours than TD children. However, no differences were found between the two groups of children with ASD for ER or anger expression. This shows that intellectual or language impairments in ASD are not key-factors on how parents perceive their children’s ER or on how they express anger. Moreover, a negative correlation was found between ER and expressed anger. These results stress the necessity of developing interventions for teaching adequate ER strategies to children with ASD. [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (5 UL)
See detailMoral disengagement, media preferences, and the effects of violent video games
Melzer, André UL; Happ, Christian; Steffgen, Georges UL

Scientific Conference (2014, November)

Detailed reference viewed: 82 (0 UL)
Full Text
See detailRegards sur les répercussions émotionnelles ressenties par les victimes de délits
Heinz, Andreas UL; Steffgen, Georges UL; Bodson, Lucile et al

E-print/Working paper (2014)

Dans le cadre de l’enquête sur la sécurité, les personnes interrogées devaient indiquer si elles ont été victimes de délits (14 types de délits) lors des cinq dernières années et le cas échéant, signaler ... [more ▼]

Dans le cadre de l’enquête sur la sécurité, les personnes interrogées devaient indiquer si elles ont été victimes de délits (14 types de délits) lors des cinq dernières années et le cas échéant, signaler si le délit en question a eu sur eux des « répercussions émotionnelles plutôt fortes », des « répercussions émotionnelles plutôt légères » ou « aucune répercussion ». Les répercussions émotionnelles plutôt fortes ont le plus souvent été constatées chez les victimes d’actes de violence, et le moins souvent chez les victimes de demandes de pots-de-vin. Certes moins touchées par des délits que les plus jeunes, les personnes âgées affirment néanmoins plus souvent subir des répercussions émotionnelles plutôt fortes suite à ces délits. De même, les femmes sont un peu moins fréquemment victimes de délits mais, le cas échéant, font plus souvent état de répercussions émotionnelles plutôt fortes. Par ailleurs, les victimes d’actes criminels ayant abouti à des répercussions émotionnelles plutôt fortes se distinguent des non-victimes ainsi que des victimes qui n’ont mentionné aucune ou peu de répercussions émotionnelles, sous les aspects suivants : par rapport aux autres groupes susmentionnés, une attaque à main armée est pour eux plus probable, ils craignent davantage une agression et se sentent moins en sécurité dans leur quartier. En outre, ils apprécient moins le travail de la police et des tribunaux et se prononcent plutôt en faveur de peines de prison sans sursis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 79 (10 UL)
Full Text
See detailRegards sur les cambriolages
Bodson, Lucile; Reichmann, Liliane; Heinz, Andreas UL et al

E-print/Working paper (2014)

Au cours des 5 dernières années, 10% des ménages ont fait l’objet d’un cambriolage. À ceux-là s’ajoute un autre 5% qui n’a pas fait l’objet d’un cambriolage mais d’une tentative infructueuse de ... [more ▼]

Au cours des 5 dernières années, 10% des ménages ont fait l’objet d’un cambriolage. À ceux-là s’ajoute un autre 5% qui n’a pas fait l’objet d’un cambriolage mais d’une tentative infructueuse de cambriolage. La peur d’être cambriolé est présente : 34% de la population résidente pense pouvoir faire l’objet d’un cambriolage au cours des 12 prochains mois. Qui sont ces personnes ? Où vivent-elles ? Voici deux questions auxquelles nous donnerons des éléments de réponse grâce à l’enquête sur la sécurité de 2013. Le travail d’intérêt général est, aux yeux de la population, la peine la mieux adaptée pour un cambrioleur récidiviste. La peine de prison ferme est deux fois moins plébiscitée. Mais les avis divergent un peu, entre autres, selon la génération et la nationalité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (6 UL)
Full Text
See detailRegards sur la protection des logements privés et la vidéo-surveillance publique
Heinz, Andreas UL; Steffgen, Georges UL; Reichmann, Liliane et al

E-print/Working paper (2014)

70% des résidents pensent que la vidéo-surveillance des lieux publics au Luxembourg augmente leur sécurité personnelle, 23% pensent qu’elle n’a pas d’impact et 3% sont même d’avis que la vidéosurveillance ... [more ▼]

70% des résidents pensent que la vidéo-surveillance des lieux publics au Luxembourg augmente leur sécurité personnelle, 23% pensent qu’elle n’a pas d’impact et 3% sont même d’avis que la vidéosurveillance diminue leur propre sécurité. Les personnes qui craignent d’être agressées physiquement ou qui sont inquiètes d‘être victimes d'une attaque terroriste, celles qui trouvent probable d’être victime d’un cambriolage ou d’un vol avec violence, celles qui ne se sentent pas en sécurité dans leur quartier de résidence et celles qui sont d’avis que la criminalité au Luxembourg a progressé au cours des dernières années, s’attendent plutôt à une augmentation de leur sécurité par les systèmes de surveillance sur certains lieux publics. Par contre les résidents qui effectivement ont été victimes d’un délit ou ceux qui sont confrontés à des problèmes de drogues dans leur quartier résidentiel, ont des doutes quant à l’efficacité de la vidéo-surveillance. Les jeunes sont les plus sceptiques. Par ailleurs, 27% des logements sont équipés d’un système d'alarme et 57% ont des portes de sécurité. On retrouve plus souvent ces deux mesures de sécurité dans les maisons unifamiliales que dans les maisons en rangée ou dans les appartements. En outre, la présence de systèmes d'alarme et de portes de sécurité est fortement liée au revenu du ménage. Quant à la possession d'armes à feu en tant que mesure de sécurité elle joue un rôle mineur : seulement 6% des répondants ont déclaré posséder des armes à feu et parmi eux un-tiers évoquent la prévention et la protection contre les crimes pour justifier la présence d’armes à feu chez eux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 99 (8 UL)
Peer Reviewed
See detailThe Luxembourg Workplace Mobbing Scale: Psychometric properties of a new instrument
Steffgen, Georges UL; Kohl, Diane

Poster (2014, July 17)

Detailed reference viewed: 98 (11 UL)
See detailHow bystanders cope with cyberbullying
Steffgen, Georges UL

Presentation (2014, July 16)

Detailed reference viewed: 86 (4 UL)
See detailFrustration and anger regulation in children with autism spectrum disorder
Pinto Costa, Andreia UL; Steffgen, Georges UL

Poster (2014, July)

Autism Spectrum Disorder (ASD) is characterized by impairments in social interaction, communication and difficulties regulating emotions. Emotion regulation is an important aspect of children’s emotional ... [more ▼]

Autism Spectrum Disorder (ASD) is characterized by impairments in social interaction, communication and difficulties regulating emotions. Emotion regulation is an important aspect of children’s emotional and social development. It maximizes learning and allows the development of trusting relationships. In the present study we aimed at studying how children with ASD regulate frustration and anger. Participants were 17 children diagnosed with ASD aged between 5 and 12 years old (14 boys and 3 girls) and their parents. Emotion regulation was assessed by parents’ reports of their child’s emotion regulation (Emotion Regulation Checklist, Shields & Cicchetti, 1998) and through the observation of children during the episode “Attractive toy placed behind a barrier”. The purpose of this episode was to elicit frustration and anger by placing a toy, with which the child had been playing, behind a barrier. Anger was coded as verbal and physical action against the barrier or persons present. Results revealed that children with more autistic symptoms were evaluated by their parents as having more difficulties regulating their emotions. Furthermore, parents’ evaluations of their child’s emotion regulation were positively correlated to the expression of anger during the frustration and anger regulation episode. However, no significant differences were observed in terms of autistic symptoms during the frustration and anger regulation episode. In conclusion, results show that children with more autistic symptoms are seen by their parents as having more difficulties regulating their emotions but do not show differences in terms of their emotion regulation during a frustration and anger eliciting episode. [less ▲]

Detailed reference viewed: 211 (5 UL)
See detailHow to prevent cyberbullying and cybergrooming
Steffgen, Georges UL

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 61 (0 UL)
Full Text
See detailRegards sur l'évaluation du travail de la police
Heinz, Andreas UL; Steffgen, Georges UL; de Puydt, Cécile et al

E-print/Working paper (2014)

86% de la population estiment que la Police Grand-Ducale réalise du « bon », voire du « très bon » travail. L’évaluation du travail de la police est ainsi légèrement meilleure que pour les tribunaux. En ... [more ▼]

86% de la population estiment que la Police Grand-Ducale réalise du « bon », voire du « très bon » travail. L’évaluation du travail de la police est ainsi légèrement meilleure que pour les tribunaux. En effet, concernant les tribunaux, 75% de la population trouvent qu’ils effectuent du « (très) bon » travail. Une différence existe dans l’appréciation du travail de la police chez les personnes victimes et non-victimes. Parmi les personnes qui n’ont été victimes d’aucun des 14 délits pris en compte par l’enquête au cours des 5 dernières années, 91% sont d’avis que la police fait du « (très) bon » travail. Les victimes, elles, sont 82% à partager cet avis. L’évaluation varie selon la nature et le lieu du délit dont les résidents ont été victimes. 88% des victimes d’un délit ayant eu lieu à l’étranger jugent comme « (très) bon » le travail policier. Ce chiffre descend à 79% pour les victimes de délits qui se sont produits sur le territoire national. Concernant la nature du délit, les victimes de délits sans violence ont une meilleure opinion du travail de la police que les victimes de délits avec violence (82% contre 71%). 89% des victimes qui ont rapporté le délit à la police et qui ont été « très satisfaits » par la manière dont leur affaire personnelle a été traitée pensent que le travail de la Police Grand-Ducale est « (très) bon ». Si par contre les victimes étaient « très insatisfaits » par le traitement de leur dossier, ils sont moins enclins (45%) à évaluer comme « (très) bon » le travail de la police. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (8 UL)
See detailAggressivt Verhalen - Méiglechkeeten der Präventioun
Steffgen, Georges UL

Presentation (2014, May 16)

Aggressiounen a Gewalt sinn och ze Lëtzebuerg e Problem. An dësem Virtrag ginn Froen zu de Groen an Ursaachen vun der Aggressioun, souwéi méiglech Formen der Präventioun diskutéiert.

Detailed reference viewed: 47 (2 UL)
Full Text
See detailDie Psyche, ein wertvollles Gut
Steffgen, Georges UL

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 44 (6 UL)
See detailMoral disengagement as a predictor of violent video game preference
Melzer, André UL; Happ, Christian; Steffgen, Georges UL

Scientific Conference (2014, May)

Detailed reference viewed: 66 (1 UL)