References of "Sommarribas, Adolfo 50003120"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLa force de l’emploi intérieur et la politique migratoire - Luxembourg
Sommarribas, Adolfo UL; Besch, Sylvain; Baltes-Löhr, Christel UL

Report (2011)

L’immigration économique est considérée par les États membres de l’Union Européenne comme un facteur important pour résoudre non seulement le problème de vieillissement de la population général de l’Union ... [more ▼]

L’immigration économique est considérée par les États membres de l’Union Européenne comme un facteur important pour résoudre non seulement le problème de vieillissement de la population général de l’Union, les taux de natalité négative et la manque de main-d’oeuvre hautement qualifié. Après la crise économique et financière des dernières trois années la problématique ne perds pas d’actualité, même si la crise a eu un impact direct sur les marchés du travail des états membres et sur la demande de main-d’oeuvre. Comme principe général, la matière d’immigration est une compétence primaire de chaque état membre qui a le droit à règlementer non seulement les volumes sinon aussi les formes et conditions des étrangers sur le marché du travail national. Tout cela en répondant à sa propre politique et intérêts économiques. Néanmoins, l’Union Européen à travers de ses diverses institutions et politiques à légiférer de manière approfondie sur le sujet avec l’objectif de maintenir la compétitivité et la croissance économique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 107 (1 UL)
Full Text
See detailLa politique des visas comme canal migratoire
Sommarribas, Adolfo UL; Besch, Sylvain; Baltes-Löhr, Christel UL et al

Report (2011)

La délivrance d'un visa relève de la souveraineté nationale. La politique en matière de visas englobe un certain nombre de paramètres qui sont déterminés par la législation nationale (Constitution, lois ... [more ▼]

La délivrance d'un visa relève de la souveraineté nationale. La politique en matière de visas englobe un certain nombre de paramètres qui sont déterminés par la législation nationale (Constitution, lois, règlements et arrêts), et qui habilitent l'administration à déterminer quels sont les étrangers qui sont autorisés à pénétrer sur son territoire et à y résider de façon provisoire. Il s'agit d'un phénomène social, car ce processus réagit et interagit avec l'ensemble du système social de l'État. Les sous-systèmes sociaux, économiques, politiques, éducatifs et éthiques interviennent dans ce processus. Par exemple, durant des périodes de guerre ou de conflits sociaux, la politique des visas a servi d'instrument efficace pour stopper l'immigration d'un certain type de population. D'autre part, dans les cas de croissance économique élevée, et ce, pour éviter les pénuries de main d'œuvre et soutenir cette croissance , la politique des visas peut autoriser l'immigration des étrangers sur une base plus flexible que celle qui est imposée en cas d'économie en récession . Ce groupe de paramètres, basés sur des termes objectifs et parfois subjectifs, permet de réguler l'entrée de ressortissants étrangers sur le territoire de l'État. Cette régulation se manifeste de deux façons : sous la forme d'une permission qui est accordée par l'État à une personne en particulier, et en même temps sous la forme d'une restriction via un filtrage des personnes qui sont considérées comme une menace potentielle pour l'intérêt public. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (3 UL)
Full Text
See detailMigration circulaire et temporaire Données empiriques, pratiques politiques actuelles et futures options au LUXEMBOURG
Besch, Sylvain; Koch, Anne UL; Thormann, Anne et al

Report (2011)

Detailed reference viewed: 70 (4 UL)
Full Text
See detailPractical Measures for Reducing Irregular Migration
Koch, Anne UL; Monteiro, Joaquim UL; Besch, Sylvain et al

Report (2011)

In this study, the EMN NCP LU attempts to provide, as far as possible, an overview of existing approaches, mechanisms and measures implemented in Luxembourg in order to address irregular migration. The ... [more ▼]

In this study, the EMN NCP LU attempts to provide, as far as possible, an overview of existing approaches, mechanisms and measures implemented in Luxembourg in order to address irregular migration. The analysis of different governmental programmes has shown that the fight against irregular migration has gradually become a priority on policy level over the last decade. As a matter of fact, for national authorities the fight against irregular migration is one part of a general immigration policy. Addressing irregular migration thus goes hand-in-hand with the promotion of legal migration in accordance with labour force requirements of the economic activity sectors. In this sense, national policy largely follows the guiding lines of European policy on the subject. This latest assertion is equally reflected by the transposition of two main EU directives relating to irregular migration into national law, in particular the “return” directive and the "sanctions" directive. On the other hand, the national legislation remains nevertheless the reflection of national political wills. Beyond the transpositions of Community law, it can be observed that the national legislative framework can and has been adapted as a response to a particular situation. Faced with pressures exerted by several associations which argue for the rights of foreigners, national authorities have stipulated pathways out of irregularity. Even if these provisions are considered widely ineffective by the associations, they are nonetheless enshrined in national law. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (2 UL)
Full Text
See detailLes mesures pratiques mises en oeuvre afin de réduire la migration irrégulière
Koch, Anne UL; Monteiro, Joaquim UL; Besch, Sylvain et al

Report (2011)

Dans cette étude, le EMN NCP LU essaie de donner, dans la mesure du possible, les différentes perspectives et initiatives par rapport à la migration irrégulière au niveau national, en particulier les ... [more ▼]

Dans cette étude, le EMN NCP LU essaie de donner, dans la mesure du possible, les différentes perspectives et initiatives par rapport à la migration irrégulière au niveau national, en particulier les mesures pratiques mises en place pour essayer de la contenir. Du point de vue du cadre politique, la lutte contre la migration irrégulière est progressivement devenue une priorité au fil de la dernière décennie comme le démontrent les différents programmes gouvernementaux analysés dans l’étude. En effet, les autorités nationales situent la lutte contre la migration irrégulière dans une politique dite cohérente des flux migratoires. Le frein à la migration irrégulière va de pair avec une stimulation des migrations régulières en accord avec les besoins en main-d’œuvre des secteurs d’activités économiques. En ce sens, la politique nationale suit les grandes lignes d’orientation de la politique européenne en la matière. Cette dernière affirmation se reflète également par la transposition des principales directives relatives à la migration, en particulier la directive dite « retour » et la directive dite « sanctions » . D’un autre côté, la législation nationale reste toutefois également le reflet des volontés politiques nationales. Au-delà des transpositions du droit communautaire, nous pouvons constater que le cadre législatif peut être adapté pour faire face à une situation particulière. Ainsi, face aux pressions exercées par les associations qui militent pour les droits des étrangers, les autorités nationales prévoient des voies pour sortir de l’irrégularité ; certes considérées largement inefficaces par les associations mais cependant consacrées dans la loi. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (1 UL)