References of "Reckinger, Rachel 50002914"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailIdentitätskonstruktionen in Luxemburg
Reckinger, Rachel UL; Schulz, Christian UL; Wille, Christian UL

in IPSE – Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (Ed.) Doing Identity in Luxemburg. Subjektive Aneignungen – institutionelle Zuschreibungen – sozio-kulturelle Milieus (2010)

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen ... [more ▼]

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen unter globalisierten Bedingungen. Das interdisziplinäre Autorenteam arbeitet subjektive Aneignungs- und institutionelle Zuschreibungsprozesse auf den Gebieten »Sprache«, »Raum«, »Alltagskultur« sowie »Selbst-« und »Fremdbild« heraus und ermittelt erstmals sozio-kulturelle Milieus im Großherzogtum. Der materialreiche Band zeigt Ambivalenzen und Dynamiken in einer multikulturellen und mehrsprachigen Gesellschaft auf. [less ▲]

Detailed reference viewed: 206 (3 UL)
Peer Reviewed
See detail‘Gutes Essen’. Oszillation zwischen politischem Leitbild und individueller Alltagspraxis
Reckinger, Rachel UL

in IPSE (Identités, Politiques, Sociétés, Espaces) (Ed.) Doing Identity in Luxemburg. Subjektive Aneignungen – institutionelle Zuschreibungen – sozio-kulturelle Milieus. (2010)

Detailed reference viewed: 64 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIdentitätskonstruktionen erforschen
Reckinger, Rachel UL; Wille, Christian UL

in IPSE – Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (Ed.) Doing Identity in Luxemburg. Subjektive Aneignungen – institutionelle Zuschreibungen – sozio-kulturelle Milieus (2010)

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen ... [more ▼]

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen unter globalisierten Bedingungen. Das interdisziplinäre Autorenteam arbeitet subjektive Aneignungs- und institutionelle Zuschreibungsprozesse auf den Gebieten »Sprache«, »Raum«, »Alltagskultur« sowie »Selbst-« und »Fremdbild« heraus und ermittelt erstmals sozio-kulturelle Milieus im Großherzogtum. Der materialreiche Band zeigt Ambivalenzen und Dynamiken in einer multikulturellen und mehrsprachigen Gesellschaft auf. [less ▲]

Detailed reference viewed: 278 (3 UL)
Peer Reviewed
See detailAlltagskulturen und Identitäten
Baltes-Löhr, Christel UL; Prüm, Agnès UL; Reckinger, Rachel UL et al

in IPSE – Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (Ed.) Doing Identity in Luxemburg Subjektive Aneignungen – institutionelle Zuschreibungen – sozio-kulturelle Milieus (2010)

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen ... [more ▼]

Luxemburg – internationaler Finanzplatz, europäisches Verwaltungszentrum, Einwanderungsland? Dieses Buch gibt Einblicke in eine wenig erforschte Gesellschaft und Hinweise auf Identitätskonstruktionen unter globalisierten Bedingungen. Das interdisziplinäre Autorenteam arbeitet subjektive Aneignungs- und institutionelle Zuschreibungsprozesse auf den Gebieten »Sprache«, »Raum«, »Alltagskultur« sowie »Selbst-« und »Fremdbild« heraus und ermittelt erstmals sozio-kulturelle Milieus im Großherzogtum. Der materialreiche Band zeigt Ambivalenzen und Dynamiken in einer multikulturellen und mehrsprachigen Gesellschaft auf. [less ▲]

Detailed reference viewed: 241 (6 UL)
Peer Reviewed
See detailBraukultur – traditionell und innovativ
Reckinger, Rachel UL

in BOUSCH, Patrick; CHILLA, Tobias; GERBER, Philippe (Eds.) et al Der Luxemburg Atlas / Atlas du Luxembourg (2009)

Luxemburg, einer der Gründerstaaten der Europäischen Union, ist reich an Geschichte und Geschichten. In knapp hundert Beiträgen von mehr als achtzig Autorinnen und Autoren aus Wissenschaft, Planungspraxis ... [more ▼]

Luxemburg, einer der Gründerstaaten der Europäischen Union, ist reich an Geschichte und Geschichten. In knapp hundert Beiträgen von mehr als achtzig Autorinnen und Autoren aus Wissenschaft, Planungspraxis und Kultur werden vielfältige Themen in eindrucksvollen Karten, Luftbildern und Fotos sowie französischen und deutschen Texten präsentiert. Damit eröffnet der Atlas überraschende Einblicke in Stadt und Nation und liefert fundierte Informationen zu den unterschiedlichsten Facetten einer blühenden Region in der Mitte Europas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la terre natale au terroir sensoriel. Usage politique et normativité didactique du discours sur l’origine des vins
Reckinger, Rachel UL

in Wolikow, Serge; Jacquet, Olivier; Lucand, Christophe (Eds.) De Jules Guyot à Robert Parker : 150 ans de construction des territoires du vin. (2008, November)

L’esthétisation actuelle et l’hyper-différenciation des vins en fonction de leur terroir (lui-même défini comme conjointement naturel et humain) s’inscrit dans un processus historique de rationalisation ... [more ▼]

L’esthétisation actuelle et l’hyper-différenciation des vins en fonction de leur terroir (lui-même défini comme conjointement naturel et humain) s’inscrit dans un processus historique de rationalisation plus large. Dans le cas du vin, trois vecteurs (la régulation étatique, la consolidation scientifique et la diffusion médiatique) ont été décisifs, depuis le XIXe siècle, dans la cristallisation de l’œnophilie. Cette figure culturelle – institutionnalisée au point d’être enseignée dans des cours étatiques de formation continue pour adultes, au Grand-Duché de Luxembourg – puise précisément dans la normativité épistémique des trois vecteurs, qui ont tous mis en évidence, pour l’utiliser en fonction de leurs positions respectives, l’importance de la provenance géographique des vins. D’abord, je me concentrerai sur le vecteur étatique, qui a le pouvoir d’intégrer des aspects des deux autres et dont la performativité est la plus élevée : l’implication de l’Etat luxembourgeois dans la viticulture construite comme proprement nationale. Le contrôle étatique comporte un volet économico-juridique et un volet politico-symbolique, dont des exemples concrets (tant législatifs que culturels) montreront qu’ils se renforcent réciproquement, pour aboutir à un usage métonymique d’une ‘terre natale’ inaliénable, se prêtant à une mémorisation et à une identification topophile collective. De leur côté, les œnologues-chargés de cours, en tant que médiateurs scientifiques, se basent sur la notion de terroir pour en déduire les caractéristiques sensorielles des échantillons, mais également, dans une extrapolation politique, la démarche anti-industrielle des producteurs de ces vins. Ce faisant, ils véhiculent une normativité épistémique, posant d’emblée l’analysabilité du vin (ce qui est socialement spécifique) et faisant un usage moral de la science. Elle pourvoit les individus consommateurs de rapports à soi – qui sont censés les autonomiser, alors qu’ils canalisent leurs jugements. [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (0 UL)
Peer Reviewed
See detailS’engager dans la culture œnophile. L’imbrication ordinaire entre la singularité des expériences et la collectivité des références
Reckinger, Rachel UL

Scientific Conference (2008, July)

Partant du constat de la croissance de la réflexivité alimentaire en général, et de la culturalisation de la consommation de vin en particulier, je propose une analyse micro-sociologique de la pratique ... [more ▼]

Partant du constat de la croissance de la réflexivité alimentaire en général, et de la culturalisation de la consommation de vin en particulier, je propose une analyse micro-sociologique de la pratique discursive œnophile contemporaine, au Grand-Duché de Luxembourg, en me concentrant sur sa normativité inhérente et ses appropriations ordinaires. Cette articulation est constituée par la dégustation ‘pour débutant-e-s’, enseignée dans le cadre de la formation tout au long de la vie, institutionnalisée par l’Etat. La scientifisation (historiquement rationalisée) du jugement esthétique œnophile, véhiculant une normativité située et épistémique, est imbriquée dans des dynamiques hédoniques et éthiques de réalisation de soi : elle problématise et entend façonner les choix individuels. Ces derniers se construisent par des appropriations variées du canon œnophile véhiculé, liées à des différenciations socio-économiques et structurales (trajectoire, position sociale et genre), ainsi que – avant tout – culturelles et contextuelles (milieux d’élection, interactions, choix, techniques et expérimentations effectuées dans un projet de subjectivation). Par l’analyse d’un point de friction et de négociation entre les pratiques discursives ‘ordinaires’ et leur pendant ‘ambiant’, on aperçoit les mécanismes de la fabrication du lien social abstrait à partir des liens concrets, toujours potentiellement compétitifs/sélectifs (créant du pouvoir) ou sublimés/créatifs (créant du sens). [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (0 UL)
See detailLes pratiques discursives œnophiles entre normativité et appropriation. Contribution à une sociologie des cultures alimentaires
Reckinger, Rachel UL

Doctoral thesis (2008)

Owing to the fact that wine consumption is becoming ever more culturalised, I have adopted a micro-sociological approach to contemporary œnophile discursive practices, in Luxembourg, by concentrating on ... [more ▼]

Owing to the fact that wine consumption is becoming ever more culturalised, I have adopted a micro-sociological approach to contemporary œnophile discursive practices, in Luxembourg, by concentrating on inherent normativity (moral and aesthetic) and ordinary appropriation (ethical and hedonistic). The context for this articulation is provided by wine tasting lessons ‘for beginners’. The analytical tools that food studies offer are pertinent for tracing the historical evolution of œnophile discursive practices – being singularised, aesthetic and reflexive –, viewed through their rationalisation processes (legislative regulation, scientific consolidation and media diffusion). Through this cristallisation, œnophily has brought about a governmentality of consumption ; its concrete institutionalisation, in the form of state-organised evening-classes, conveys a specific type of normativity. It will be shown that the publics of this institution – mainly male and affluent – have both ‘operational’ and ‘hedonistic’ motivations, thus enhancing a form of governmentality and an interior orientation of experiences. Appropriations of the œnophile normativity are reactive – either positively or negatively : interviewees adopt tactical usages of specific dispositions and of tactical courses of action, related to vertical differenciations (social trajectory and position), but also and mainly to horizontal ones (milieus, interactions and experiments carried out through various projects of subjectivation). These dispositions and tactics are linked to the domestic œnophile logics of action – which are active, strategic and hedonistic. Contrasting with the œnophile normativity (focusing on wine), ordinary discursive practices relate to preoccupations with one’s personal and social life, rather than to wine. Nonetheless, it is the aesthetic-based œnophile canonisation that contains essential prerequisites of subjectivation, even if it is appropriated in a hedonistic, socio- or egocentric way. This shows the consubstantial and flexible interweaving of norms and pleasure, leading to a personal and social empowerment (with a potential that is mainly ethical, but also distinctive), via the discursive usage of one particular food item. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (5 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Bière
Reckinger, Rachel UL

in Margue, Michel; Kmec, Sonja; Majerus, Benoît (Eds.) et al Lieux de mémoire au Luxembourg. Usages du passé et construction nationale (2007)

Detailed reference viewed: 62 (1 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe vin
Reckinger, Rachel UL

in Margue, Michel; Kmec, Sonja; Majerus, Benoît (Eds.) et al Lieux de mémoire au Luxembourg. Usages du passé et construction nationale (2007)

Detailed reference viewed: 55 (1 UL)
See detailLe vin dans l’entre-soi. Une expérience hédonique en toute(s) logique(s)
Reckinger, Rachel UL

Presentation (2006, February)

Detailed reference viewed: 63 (0 UL)
Peer Reviewed
See detailDeveloping a taste for quality ? Educationg palates through wine (dis)courses
Reckinger, Rachel UL

in Blogowski, Alain; Lagrange, Louis; Valceschini, Egizio (Eds.) Actes du colloque international SFER (Société Français d’Economie Rurale) : Au nom de la qualité. Quelle(s) qualité(s) demain, pour quelle(s) demande(s)? (2005, October)

‘Exigence de qualité’ et ‘vin’ sont devenus presque des synonymes pour quiconque veut acheter une bouteille. Peu d’autres composants que le vin ne sont convoqués pour juger de la qualité d’ensemble d’un ... [more ▼]

‘Exigence de qualité’ et ‘vin’ sont devenus presque des synonymes pour quiconque veut acheter une bouteille. Peu d’autres composants que le vin ne sont convoqués pour juger de la qualité d’ensemble d’un repas, indiquant un statut similaire du commentaire sur la ‘qualité individuelle’ du vin servi et sur le ‘talent d’ensemble’ de la personne qui a conçu et préparé le repas. Mais qui dit ‘juger’, dit ‘communiquer’, ‘donner un avis’ tant soit peu argumenté – chose délicate, étant donné que les discours sur le vin se sont peu à peu complexifiés et multipliés . D’où le succès public des cours du soir en œnologie, censés enseigner le discernement sur la qualité, si utile lors de la consommation du vin. Mais peut-on parler d’apprentissage de la qualité ? La consommation de vin peut être schématisée en trois étapes actives – en omettant ici l’étape passive de l’encavement domestique : l’achat après une sélection, le service (en général combiné à un repas), et le fait de boire le vin. Quand la filière professionnelle parle de la nécessité d’ « éducation du consommateur », elle fait référence surtout à un aiguisement sensoriel, permettant d’affiner la perception au nez et en bouche de ce produit très nuancé, dans le double but de faire valoir la qualité intrinsèque de vins élaborés dans cet esprit et, en conséquence, d’infléchir les comportements de consommation, plus conscients car formés et informés, dans cette direction . Or, dans la verbalisation de personnes fréquentant des cours du soir en œnologie, c’est précisément cette troisième étape de la consommation qui est majoritairement présentée comme non problématisée. Ce n’est pas la perception sensorielle de la qualité qui soulève des questions aux yeux des buveurs, mais la sélection lors de l’achat, ainsi que le service de vins de qualité, combinés de manière avantageuse à un plat – c’est-à-dire de sorte que la qualité initiale du vin soit manifeste à tous les convives. De plus, le service devient seulement « difficile » quand il a lieu dans une situation publique : avec des invités ou au restaurant – alors que le choix du vin à apprécier en famille se fait « juste comme ça », de lui-même, sans élaboration de discours. Paraît ainsi une distinction opératoire entre ‘qualité en sphère privée’ et ‘qualité en sphère publique’, plus normée et du coup plus subtile à mettre en œuvre. En conformité avec les attentes générales de la filière professionnelle, les œnologues chargé(e)s des cours du soir en œnologie, se positionnant « dans le sens du terroir », entendent – chacun dans son style d’enseignement individuel – à la fois construire et consolider des compétences cognitives et développer des savoir-faire sensoriels. Afin d’atteindre l’objectif consensuel d’une plus grande autonomie « du consommateur », capable de juger et de départir sans aide extérieure, ce sont les capacités de perception et d’évaluation sensorielle de la qualité qui constituent l’outil ultime. Tandis que les connaissances sur le contexte et le mode de production du vin, constituent un savoir en toile de fond, utile seulement dans ses combinaisons pratiques avec des expériences gustatives directes. Mais les personnes fréquentant ces cours sont surtout attentives à l’exposé oral fait par l’œnologue et voient la dégustation (composée de vins aux propriétés sensorielles ‘didactiques’ et ‘démonstratives’, car toujours « typiques » de leur origine) comme un simple agrément. Les questions qui reviennent le plus souvent sont celles de ‘recettes’ toutes faites sur l’achat et le service des vins, dans un désir de transposabilité à l’identique. Les œnologues résistent à ces pressions en prônant l’entraînement sensoriel (« l’on ne peut que recommander aux gens de goûter »), aboutissant à des opinions individuelles – ce dans un cadre qualitatif maîtrisé, tel qu’il a été présenté dans le cours : « après le cours, les gens ont une possibilité de trouver si un vin est bon ou pas bon ». Au terme de cette interaction entre ‘consommateur apprenant’, désireux de se retrouver dans la jungle des vins espérés de qualité, et les chargé(e)s de cours, on pourrait parler de « malentendu culturel » (Pedler, 2004 : 127) diffus. Comme dans d’autres domaines culturels, effectivement « rien n’indique qu’il existe une adéquation entre offres et réceptions cultivées » (idem : 130). Entre le fait d’entendre ‘dire la qualité’ (par l’œnologue) et l’apprendre dans un cours (pour soi), les médiations semblent incertaines, et les inhibitions ne se lèvent qu’à des conditions individuelles particulières. Notamment la famille et la curiosité affranchie sont des incitateurs puissants pour dépasser la renonciation majoritaire d’aller au bout du voyage entamé. Ces facteurs permettent d’aboutir du « j’aime » ou « je n’aime pas » vers un plaisir de découverte, d’expérimentation et d’énonciation du ‘pourquoi’ de la qualité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 80 (0 UL)
See detailLernen sich Wein anzueignen
Reckinger, Rachel UL

Presentation (2005, June)

Detailed reference viewed: 65 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComment apprendre à goûter la qualité ? Le cours du soir en œnologie : entre mots et perceptions
Reckinger, Rachel UL

in Blogowski, Alain; Lagrange, Louis; Valceschini, Egizio (Eds.) Actes du colloque international SFER (Société Français d’Economie Rurale) : Au nom de la qualité. Quelle(s) qualité(s) demain, pour quelle(s) demande(s) ? (2005)

It is becoming increasingly accepted that the wine we drink should be ‘quality wine’, but judging and communicating that quality to others are not so straightforward. Hence the success of adult evening ... [more ▼]

It is becoming increasingly accepted that the wine we drink should be ‘quality wine’, but judging and communicating that quality to others are not so straightforward. Hence the success of adult evening classes in wine tasting for beginners. In Luxembourg, they are organised by oenologists who use varying methodological approaches, which all share the development of consumer autonomy via cognition and especially sensorial training. The latter destabilises the learners who have to call upon differentiated learning tactics. [less ▲]

Detailed reference viewed: 140 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAutomutilation révoltée ou expression culturelle ? Le cas du body piercing à Rome
Reckinger, Rachel UL

in Quasimodo (2003), (7), 37-60

Le marquage des chairs à des fins esthétiques, identitaires ou politiques (tatouages, piercings, scarifications, implants, amputations, etc.), la chirurgie, le transsexualisme, les biotechnologiques ... [more ▼]

Le marquage des chairs à des fins esthétiques, identitaires ou politiques (tatouages, piercings, scarifications, implants, amputations, etc.), la chirurgie, le transsexualisme, les biotechnologiques, l’entraînement sportif et le dopage, constituent autant de pratiques visant à modifier un corps qu’il s’agit d’amplifier, d’embellir, de réparer ou d’altérer. Ces effractions parfois radicales, ces blessures volontaires, ces inscriptions éphémères ou définitives, visibles ou secrètes, posent la question de l’acceptable et du respect de la norme corporelle. Elles ouvrent la perspective concrète d’esquiver ou d’infléchir le destin biologique et social. Les stratégies identitaires s’incarnent alors dans l’effacement ou la revendication des différences, la quête ou le refus des canons esthétiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 153 (3 UL)