References of "Haas, Claude 50001915"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe travail d'insertion sociale au Centre Pénitentiaire de Givenich
Haas, Claude UL; Schmitz, J.-F.; Lentz, C.

in Willems, Helmut; Rotink, Georges; Ferring, Dieter (Eds.) et al Handbuch der sozialen und erzieherischen Arbeit in Luxemburg / Manuel de l'intervention sociale et éducative au Grand-Duché de Luxembourg (2009)

Detailed reference viewed: 134 (4 UL)
Full Text
See detailProfessionalisierung sozialer Hilfeleistungen in Luxemburg: Entwicklungslinien und Zukunftsperspektiven der Ausbildung Sozialer Arbeit in Luxemburg.
Haas, Claude UL; Gaitsch, Regina; Limbach-Reich, Arthur UL et al

in Willems, Helmut; Rotink, Georges; Ferring, Dieter (Eds.) et al Handbuch der sozialen und erzieherischen Arbeit Luxemburg (2009)

Detailed reference viewed: 139 (8 UL)
See detailProfessionalisierung sozialer Hilfeleistungen: Entwicklungslinien und Zukunftsperspektiven der Ausbildung Sozialer Arbeit
Haas, Claude UL; Gaitsch, R. UL; Limbach-Reich, Arthur UL et al

in Handbuch der sozialen und erzieherischen Arbeit in Luxemburg / Manuel de l'intervention sociale et éducative au Grand-Duché de Luxembourg (2009)

Detailed reference viewed: 87 (5 UL)
Peer Reviewed
See detailFavoriser l'emploi et l'employabilité des détenus en milieu semi-ouvert: une activité intégrée au dispositif d'insertion du projet EQUAL-RESET.
Haas, Claude UL

in Queloz, Nicolas; Senn, Ariane; Luginbühl, Ulrich (Eds.) et al L'objectif de resocialisation est-il toujours d'actualité? (2009)

Detailed reference viewed: 62 (4 UL)
Full Text
See detailMy Guide to Liberty. EQUAL-PRIMA: policies and strategies for PRIson Management.
Haas, Claude UL; Studler, L.; Schmitz, J.-F. et al

Book published by Ed. Fonds Social Européen & Université du Luxembourg, INSIDE (2009)

Detailed reference viewed: 95 (5 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInégalités de santé mentale: à propos des détenus du projet Equal-Reset Luxembourg sur l'employabilité
Baumann, Michèle UL; Haas, Claude UL

in Sociologie Santé (2008), 28

Notre étude a tenté d’analyser l’effet de déterminants sociaux sur les inégalités de santé mentale. Les détenus rencontrés montrent globalement des signes de moins bons états psychiques. L’hypothèse d’un ... [more ▼]

Notre étude a tenté d’analyser l’effet de déterminants sociaux sur les inégalités de santé mentale. Les détenus rencontrés montrent globalement des signes de moins bons états psychiques. L’hypothèse d’un processus indirect d'amplification peut se concevoir. Le niveau d’instruction des détenus les moins instruits, c’est-à-dire n'ayant pas atteint la fin du cycle secondaire, est corrélé à un moins bon état de santé mentale. L’existence d’un lien entre « niveau d’études » et « état mental » soulève la question du processus cumulatif des déterminants sociaux dans la construction des inégalités de santé. Ces résultats permettent de mieux comprendre comment concevoir, pour y remédier, des dispositifs d’accompagnement intervenant tant sur la santé, l’acquisition des compétences sociales que sur l’éducation, la formation et l’employabilité. Réduire les inégalités passe donc, inévitablement, par l’amélioration de l’accès aux soins, mais aussi, entre autres, par l’amélioration de l’accès à l’éducation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 223 (6 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’éducation pour la santé : une activité intégrée aux programmes du projet Equal-Reset.
Haas, Claude UL; Studer, L.; Baumann, Michèle UL

in Institut National de la Promotion, et de l'Education pour la Santé (Ed.) Les journées de la prévention (2008)

Les déterminants majeurs de la non-réinsertion et de la récidive sont la mauvaise santé mentale, une faible estime de soi, mais surtout le manque d’attitudes positives envers le travail telles que la ... [more ▼]

Les déterminants majeurs de la non-réinsertion et de la récidive sont la mauvaise santé mentale, une faible estime de soi, mais surtout le manque d’attitudes positives envers le travail telles que la motivation à avoir un emploi, la responsabilité à l’égard des résultats professionnels. Dans le cadre du projet Equal-reset (Réinsertion Économique et Sociale par l’Éducation et le Travail des détenus), nous avons tenté de montrer qu’il existait un lien entre santé mentale et valeur accordée au travail. Méthodes Parmi les 62 détenus présents au Centre Pénitentiaire de Givenich au moment de l’enquête, 52 ont été volontaires. Variables mesurées à l’aide d’un questionnaire : (1) la santé mentale à l’aide du General Health Questionnaire (GHQ-12 items) (Goldberg 1972), (2) la valeur attribuée au travail avec l’échelle de centralité du rôle professionnel (Meyers & Houssemand 2007) ; plus le score est élevé plus l’investissement accordé au travail dans la vie est important. Résultats Les détenus représentent une population jeune avec une surreprésentation des 25-34 ans. Une majorité d’entre eux a déjà eu une expérience professionnelle de plus de 24 mois, mais a un niveau d’éducation scolaire inférieur. Plus les détenus attribuent de l’importance au travail, moins ils ont de détresse psychique. Par rapport à un niveau d’instruction scolaire supérieur, un niveau inférieur favorise la dépression. Discussion Plus les détenus accordent de l’importance au travail, moins ils paraissent en souffrance psychologique ; les moins instruits étant les plus concernés. Développer des habitudes positives envers le travail dans le sens d'une motivation accrue pour la tâche est un moyen pour favoriser leur réadaptation et leur insertion dans la société, mais cela représente aussi des activités structurantes qui permettent aux détenus pendant le temps de la détention de garder ou de se reconstruire un équilibre mental. L’innovation du projet EQUAL-RESET a été de concevoir un dispositif comportant : • un accompagnement personnalisé assuré par un case manager du Service Psycho-Socio-Educatif selon la méthodologie de l’Empowerment Case Management ; • trois programmes d’accompagnement : Emploi & Employabilité, Enseignement & Formation, Développement Personnel (activités d’éducation pour la santé). Un parcours individualisé et un soutien psychologique sont recommandés pour aider les détenus à mieux exploiter leur potentiel dans les programmes d’accompagnement proposés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (5 UL)
Peer Reviewed
See detailEmpowerment case management: un accompagnement personnalisé et participatif des détenus du programme EQUAL-RESET
Haas, Claude UL; Schmitz, Jean-François

Scientific Conference (2008)

Detailed reference viewed: 100 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRepenser la santé mentale: à propos du projet EQUAL-RESET sur l'employabilité des détenus
Baumann, Michèle UL; Amara, Marie-Emmanuelle UL; Haas, Claude UL

in Comité, Scientifique (Ed.) Politiques publiques et pratiques professionnelles face aux inégalités sociales de santé (2007)

Faire de la prison un temps utile (formation, éducation, santé) pour favoriser la réinsertion et limiter la récidive résume les règles pénitentiaires européennes et les recommandations du Conseil de ... [more ▼]

Faire de la prison un temps utile (formation, éducation, santé) pour favoriser la réinsertion et limiter la récidive résume les règles pénitentiaires européennes et les recommandations du Conseil de l’Europe. Aujourd'hui, la prison a pour mission l’exécution des peines, mais aussi celle de préparer les individus à chercher, trouver et conserver un emploi. Formation, éducation, travail en ateliers, régime de la semi-liberté sont des activités proposées aux détenus du Centre Pénitentiaire de Givenich (CPG). Pour participer au programme EQUAL-RESET*, la santé mentale constitue un atout pour les détenus qui souhaitent s'investir dans les activités, elle représente un déterminant de poids dans l'acquisition des compétences relatives à l'employabilité. Des entretiens avec le personnel du CPG nous ont cependant conduits à nous interroger sur l'influence que pouvait avoir le niveau d'instruction sur la santé mentale des détenus et sur l'utilisation du dispositif existant. Méthodologie. Sur 77 détenus, 52 ont accepté de participer à l'enquête. Ils ont été interrogés au moyen d'un questionnaire auto-administré et de deux questions ouvertes posées en face à face par un enquêteur. La santé mentale a été appréciée à l’aide 2 échelles validées: les dimensions psychologique et relations sociales du World Health Organization Quality Of Life (WHOQOL) et le CES-Dépression global. Parallèlement, le rôle du travail dans la vie, la capacité à se prendre en mains (Making Decision Empowerment), le nombre de personnes sur qui ils peuvent compter, la fréquence des idées de suicide, la consommation de tabac et de psychotropes ont également été mesurés. Résultats. Sur l’ensemble des détenus, 75% fument (20 cigarettes en moyenne par jour) et 33% prennent des psychotropes. Environ 56% ont un niveau d'instruction inférieur ou égal à 9 années d’étude. Parmi eux, 52% ont moins de 30 ans et 67% sont peu satisfaits de leurs relations sociales (contre 23%). Un niveau d'études moyen ou supérieur est associé à une meilleure santé mentale ainsi qu'à un score plus élevé attribué au rôle du travail dans la vie. Ces scores et celui de l'empowerment sont d'autant plus faibles que la consommation de médicaments anti-dépresseurs et les idées de suicide sont plus fréquentes. Des scores faibles de qualité de vie et d'empowerment sont associés à une consommation de tranquillisants. Les problèmes de santé évoqués par les détenus sont essentiellement la dépression et la toxicomanie. Ils ont conscience que ces problèmes sont un frein à leur réinsertion et demandent qu’ils soient pris en charge pendant leur incarcération et non après. Discussion. Un effet cumulatif et d'amplification existe. La non prise en compte des problèmes de santé mentale chez les détenus n'ayant pas atteint la fin du cycle secondaire, pénalise ces derniers pendant leur séjour en prison, mais aussi à leur sortie : lors de la détention, le détenu ne peut pas suivre de manière satisfaisante le programme de réinsertion qui lui est offert, et à sa sortie, au lieu d'être employable, il doit d'abord envisager de se soigner, ce qu'il fait avec réticence car il est débordé par les difficultés du retour à la vie normale. L'équité d'accès à la formation et à l’éducation, nécessite de repenser la santé mentale comme partie intégrante d’un dispositif d’accompagnement global des détenus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 153 (4 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFavoriser l'employabilité des détenus: à propos du projet PRIMA
Haas, Claude UL; Schmitz, J.-F.; Mersch, M. et al

in Université, de Tunis (Ed.) Colloque international "ruptures dans la société de l'information et l'économie du savoir". (2007)

De la logique de détention à la logique de réinsertion, la lutte contre les discriminations de populations marginalisées - comme celle des détenus - dans le marché du travail et dans la société en général ... [more ▼]

De la logique de détention à la logique de réinsertion, la lutte contre les discriminations de populations marginalisées - comme celle des détenus - dans le marché du travail et dans la société en général, occupe une place importante dans le Programme d’Initiative Communautaire EQUAL. Dans le cadre du projet transnational PRIMA (Policies and Strategies for Prison Management), l’équipe luxembourgeoise a pris la gestion de l’atelier « Empowerment ». Avec l’aide des partenaires portugais et français, les trois équipes tentent de construire un dispositif développant la participation active des détenus à l’amélioration de leur employabilité. Comment introduire des changements de pratique lorsque les citoyens ne perçoivent pas ce qui vient de l'Europe sociale et ce que leur apporte l'Etat-Providence national, lorsque la subsidiarité cache le modèle social européen axé sur l'égalité de traitement en matière d'emploi ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (6 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAusbildung für soziale Berufe in Luxemburg
Haas, Claude UL

in Hamburger, Franz; Hirschler, Sandra; Sander, Günther (Eds.) et al Ausbildung für Soziale Berufe in Europa, 3 (2006)

Das Buchkapitel gibt einen Einblick in die Ausbildungsstruktur für Soziale Berufe in Luxemburg

Detailed reference viewed: 207 (7 UL)
Peer Reviewed
See detailDeveloping empowerment of prisoners for supporting their employability : evaluating the implementation of EQUAL-RESET.
Baumann, Michèle UL; Tapsoba, H.; Haas, Claude UL

in Scientific, Committee (Ed.) Research and Innovations in Lifelong Learning. (2005)

Detailed reference viewed: 96 (2 UL)