References of "Gamo, Sylvie 50001822"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailÉvolution en compréhension écrite en allemand et en mathématiques entre la classe de 3e et la classe de 9e
Sonnleitner, Philipp UL; Krämer, Charlotte UL; Gamo, Sylvie UL et al

Report (2018)

Avec les tests ÉpStan de l’automne 2016, une série de données qui donne une vue de l’évolution des compétences scolaires entre le grade 3 (cycle 3.1) et le grade 9 (5e ou 9e) est disponible pour la ... [more ▼]

Avec les tests ÉpStan de l’automne 2016, une série de données qui donne une vue de l’évolution des compétences scolaires entre le grade 3 (cycle 3.1) et le grade 9 (5e ou 9e) est disponible pour la première fois. Le présent chapitre donne de premiers éléments sur l’évolution longitudinale des compétences dans les domaines de la compréhension écrite en allemand et des mathématiques. Pour cela, les résultats des tests des cohortes d’élèves des ÉpStan 2010 du grade 3 (cycle 3.1) seront comparés aux performances au grade 9 (5e ou 9e) au cours de l’année 2016. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (3 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes stratégies de résolution de problèmes d'élèves de 3e primaire face à des problèmes non routiniers : impact des modalités de travail (résolution individuelle vs collaborative).
Gamo, Sylvie UL

Scientific Conference (2017, January 27)

The assumption underlying the present study is that solving individually or collaboratively a non-routine problem influences the implementation of the strategies. In our experiment, 909 3rd graders from ... [more ▼]

The assumption underlying the present study is that solving individually or collaboratively a non-routine problem influences the implementation of the strategies. In our experiment, 909 3rd graders from Luxembourg primary schools were randomly assigned to two different groups: an individual group and a collaborative group. In both groups students had to solve a non-routine problem in which several solving strategies can be admitted. The results showed that among the correct problem solving strategies, the formal strategy and the guess and check strategy were proportionally more implemented in the collaborative condition than in the individual condition. Implications of these results for educational purposes are discussed; suggestions for future research are made. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (6 UL)
Full Text
See detailAllgemeine Befunde zum luxemburgischen Schulwesen
Hornung, Caroline UL; Hoffmann, Danielle UL; Lorphelin, Dalia UL et al

in Martin, Romain; Ugen, Sonja; Fischbach, Antoine (Eds.) Épreuves Standardisées: Bildungsmonitoring für Luxemburg. Nationaler Bericht 2011 bis 2013 (2015)

Detailed reference viewed: 156 (27 UL)
Full Text
See detailKompetenzunterschiede aufgrund des Schülerhintergrundes
Muller, Claire UL; Reichert, Monique UL; Gamo, Sylvie UL et al

in Martin, Romain; Ugen, Sonja; Fischbach, Antoine (Eds.) Épreuves Standardisées: Bildungsmonitoring für Luxemburg. Nationaler Bericht 2011 bis 2013 (2015)

Kapitel 3 befasst sich mit dem Einfluss von Merkmalen des Schülerhintergrundes auf die in den ÉpStan gemessenen Kompetenzen. Diskrepanzen in den erfassten Kompetenzbereichen werden dabei im Hinblick auf ... [more ▼]

Kapitel 3 befasst sich mit dem Einfluss von Merkmalen des Schülerhintergrundes auf die in den ÉpStan gemessenen Kompetenzen. Diskrepanzen in den erfassten Kompetenzbereichen werden dabei im Hinblick auf folgende vier Hintergrundvariablen untersucht: sozioökonomischer Status, Migrationshintergrund, Sprachhintergrund, sowie das Geschlecht der Schülerinnen und Schüler. Bestehende Unterschiede werden vergleichend für die Jahre 2011, 2012 und 2013 aufgeführt (Zyklus 3.1 und Ve/9e). Das einflussreichste Merkmal ist dabei der sozioökonomische Status, gefolgt von der zuhause gesprochenen Sprache. Der Migrationshintergrund wirkt sich in geringerem Maße bis gar nicht auf die Kompetenzen aus. Der Einfluss des Geschlechtes zeigt sich konform mit einer großen Anzahl von Befunden aus der Forschung: Mädchen erzielen im Durchschnitt bessere Ergebnisse in den Sprachen, während Jungen in Mathematik besser abschneiden. [less ▲]

Detailed reference viewed: 229 (29 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDifférence de genre en mathématiques chez les élèves de 3ème et 9ème année d’étude : Etude à grande échelle au Grand-Duché de Luxembourg
Gamo, Sylvie UL; Sonnleitner, Philipp UL; Hornung, Caroline UL et al

Poster (2014, June)

ÉpStan (Épreuves Standardisées) est une étude annuelle à grande échelle réalisée à Luxembourg depuis 2009. Les ÉpStan ont pour objectif d’évaluer le système éducatif luxembourgeois, en particulier le ... [more ▼]

ÉpStan (Épreuves Standardisées) est une étude annuelle à grande échelle réalisée à Luxembourg depuis 2009. Les ÉpStan ont pour objectif d’évaluer le système éducatif luxembourgeois, en particulier le niveau de compétences atteint en mathématiques des élèves de 3ème et de 9ème année d’étude (âgés en moyenne de 8 ans vs. 14 ans). A partir des résultats mathématiques ÉpStan 2013 du primaire et du secondaire, cette recherche vise d’une part, à examiner si l’écart de performance mathématique entre les sexes constaté par PISA 2012 chez les élèves de 15 ans luxembourgeois est confirmé chez les élèves de 14 ans et chez les élèves plus jeunes (8 ans), (Robinson, & Theule Lubienski, 2011) et d’autre part, à tester si les écarts de performance entre les sexes reflètent des différences de motivation et de confiance en soi et d’anxiété. [less ▲]

Detailed reference viewed: 122 (12 UL)
Peer Reviewed
See detailAssessing Mathematical Competencies within the Luxembourgish School Monitoring Program: Covering the range from 1st to 9th grade.
Sonnleitner, Philipp UL; Gamo, Sylvie UL; Hornung, Caroline UL et al

Scientific Conference (2014, April)

As a direct reaction to alarmingly poor student performance in PISA, like many other European countries Luxembourg started to establish a very ambitious school monitoring program: the Épreuves ... [more ▼]

As a direct reaction to alarmingly poor student performance in PISA, like many other European countries Luxembourg started to establish a very ambitious school monitoring program: the Épreuves Standardisées (ÉpStan). One of the core competencies that are measured is, of course, mathematical achievement. Beginning with grade 1 and continued in grade 3 and grade 9, students’ proficiency in several mathematical sub-competencies is assessed. Students have to demonstrate their mathematical problem solving skills in theoretical as well as applied contexts. This design not only allows for tracking individual students’ development of mathematical abilities but also allows for a better understanding of factors that influence this process ̶ a rich and valuable source for the determination of risk factors and the implementation of individual support programs. However, due to the early beginning of this comprehensive program and the heterogeneity of Luxembourg’s students in terms of cultural background and spoken language, several challenges arise, especially for test development. We will present and discuss the theoretical framework of mathematical competencies that is assessed within the ÉpStan and we will show how we are currently using possibilities of computer-based assessment and test design in order to respond to these challenges. [less ▲]

Detailed reference viewed: 151 (35 UL)
Peer Reviewed
See detailGender differences in mathematics achievement in 3rd and 9th grade students: A large-scale study in Luxembourg.
Gamo, Sylvie UL; Sonnleitner, Philipp UL; Hornung, Caroline UL et al

Poster (2014, March 30)

Since 2009, ÉpStan (Épreuves Standardisées) is an annual large-scale study in Luxembourg. It aims to evaluate Luxembourg's school system, in particular students’ achieved competency level in mathematics ... [more ▼]

Since 2009, ÉpStan (Épreuves Standardisées) is an annual large-scale study in Luxembourg. It aims to evaluate Luxembourg's school system, in particular students’ achieved competency level in mathematics implemented in 3rd and 9th grade. The present study aims to investigate whether the existing gender gap in mathematics among 15-year-olds revealed by PISA 2012 can be confirmed in ÉpStan 9th grade and if it already exists in younger students’ mathematics performance (ÉpStan 3rd grade) (Robinson, & Theule Lubienski, 2011). Further, we study wether a gender gap in students’ drive, motivation and self-beliefs concerning mathematics performance exists. [less ▲]

Detailed reference viewed: 151 (12 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRéduire les effets de contenus en résolution de problèmes pour favoriser la construction d’une représentation alternative.
Gamo, Sylvie UL; Nogry, Sandra; Sander, emmanuel

in Cahiers des Sciences de l'Education (Les) (2014), 36

En résolution de problèmes, différentes études ont montré que le contenu d’un énoncé ne fait pas qu’habiller une certaine structure mathématique mais que des processus interprétatifs interviennent à ... [more ▼]

En résolution de problèmes, différentes études ont montré que le contenu d’un énoncé ne fait pas qu’habiller une certaine structure mathématique mais que des processus interprétatifs interviennent à partir de ce contenu et participent à la construction de la représentation de la structure du problème. La première partie de cet article propose une synthèse des travaux montrant que le contenu de l’énoncé influence la mise en oeuvre de la stratégie de résolution et la performance. La seconde partie présente une démarche d’apprentissage qui vise à rendre l’apprenant moins dépendant du contenu de l’énoncé en le conduisant à remettre en cause la représentation spontanée du problème. L’apprenant est ainsi amené d’une part, à développer sa capacité à changer de point de vue, c’est-à-dire, à développer une flexibilité cognitive plus grande et d’autre part à traiter les problèmes de plus en plus abstraitement. Cette démarche d’apprentissage a été menée auprès d’élèves de Grade 4 (9/10 ans) et de Grade 5 (10/11 ans) de l’école primaire scolarisés en classes ordinaires (Gamo, Sander et Richard, 2010) et en réseau d’éducation prioritaire (Gamo, Nogry et Sander, 2014). Les résultats des recherches pour évaluer l’efficacité de cette démarche sont présentés. Les implications de ces résultats pour les apprentissages scolaires sont discutées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 130 (3 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApprendre à résoudre des problèmes en favorisant la construction d’une représentation alternative chez des élèves scolarisés en éducation prioritaire
Gamo, Sylvie UL; Nogry, Sandra; Sander, emmanuel

in Psychologie Française (2014), 59(3), 215-229

In arithmetic problems solving, the representation of the problem spontaneously induced by the content of the statement is not always compatible with the solving strategy. This study evaluates a learning ... [more ▼]

In arithmetic problems solving, the representation of the problem spontaneously induced by the content of the statement is not always compatible with the solving strategy. This study evaluates a learning approach designed to lead pupils to build an alternative representation to the one spontaneously induced. In this paper, we evaluate the efficiency of this learning approach with children with learning difficulties enrolled in a priority education network. This learning by semantic recoding is a process based on an analogy between the problems and a comparison of strategies. The results show that after learning, the pupils built alternative representations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 229 (12 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFlexibilité cognitive et résolution de problèmes : favoriser la construction d'une représentation alternative chez des élèves scolarisés en éducation prioritaire
Gamo, Sylvie UL

Scientific Conference (2013, August 28)

Pour Sander et Richard (2005), la résolution de problème est fondamentalement un travail de construction de représentation du problème. Or différentes études ont montré que la représentation construite ... [more ▼]

Pour Sander et Richard (2005), la résolution de problème est fondamentalement un travail de construction de représentation du problème. Or différentes études ont montré que la représentation construite lors de la lecture du problème est fortement contrainte par les connaissances du sujet associées à la situation décrite dans l’énoncé du problème. Cette représentation - induite par les connaissances sur le monde plus que par des connaissances mathématiques - n’est pas toujours compatible avec la structure mathématique du problème. Elle va néanmoins conditionner la réussite des problèmes, la mise en oeuvre de la stratégie de résolution ainsi que le transfert entre problèmes isomorphes, des problèmes structurellement identiques (Coquin-Viennot & Moreau, 2003 ; Référence1 auteur ; Riley, Greeno, & Heller, 1983; Thevenot, 2008 ; Vergnaud, 1982) et être à l’origine d’importantes difficultés scolaires chez l’enfant y compris chez les adultes (Novick, L.R., Bassok, M.,2005). Dans cette perspective, l’apprentissage peut consister à conduire l’apprenant à remettre en cause la représentation spontanée du problème pour construire une représentation compatible avec la structure mathématique du problème ; l’apprenant sera ainsi amener à développer sa flexibilité cognitive en d’autres termes, sa capacité à changer de point de vue sur les problèmes qui lui sont proposés, et à traiter les problèmes de plus en plus abstraitement. Le niveau de conceptualisation de l’apprenant sera ainsi suffisant pour permettre le transfert entre problèmes. Comment amener les élèves à être moins dépendants de ces effets de contenus ? Comment les conduire à envisager toutes les stratégies que la structure mathématique du problème autorise et à choisir celle qui est la plus directe plutôt que celle induite par son habillage ? Dans cet exposé, nous présenterons une séquence d’apprentissage fondée sur la comparaison des problèmes et des stratégies de résolution qui conduit progressivement les élèves à un recodage sémantique, une abstraction progressive des structures sémantiques de l’énoncé. Cette démarche a été développé dans l’optique de favoriser la construction d’une représentation alternative du problème, un changement de point de vue sur le problème. Son efficacité a été démontrée chez des élèves de CM1- CM2 (Grades 4 et 5) scolarisés en classe « banale » (Référence2 auteur). Nous étudierons les effets de cette même démarche d’apprentissage chez des élèves scolarisés en éducation prioritaire (Référence3 auteur). Les études comparatives conduites auprès de ces différents publics scolaires montrent que cette séquence d’apprentissage est efficace : les élèves qui suivent cette séquence se mettent ensuite davantage à utiliser spontanément une stratégie alternative non induite par l’habillage du problème, alors qu’aucun progrès n’est observé pour le groupe contrôle. Comme l’éducation prioritaire est un contexte souvent considéré comme synonyme de grandes difficultés d’apprentissage et d’enseignement (Kherroubi & Rochex, 2004), la recherche de telles démarches d’apprentissage pour réduire ces difficultés, semble essentielle et constitue un enjeu tant scolaire que sociétal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 133 (3 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPromoting the construction of alternative representations in arithmetic problem solving with 4th and 5th grade pupils
Gamo, Sylvie UL; Nogry, Sandra; Sander, Emmanuel

Poster (2013, March)

The underlying assumption was that the nature of the variable involved in an arithmetical problem in which there are several solving strategies influences the construction of the representation and might ... [more ▼]

The underlying assumption was that the nature of the variable involved in an arithmetical problem in which there are several solving strategies influences the construction of the representation and might force the strategy used, hiding the possibilities to become aware of others (Gamo, Taabane & sander, 2011). This study intended to lead pupils to build an alternative representation than those spontaneously induced by the statement. It investigated the role of training of semantic recoding based on an analogy between the problems and a comparison of strategies to facilitate transfer of problem-solving strategies in problems sharing the same formal mathematical structure but differing in semantic representation [less ▲]

Detailed reference viewed: 116 (3 UL)
Full Text
See detailDe l'importance des représentations pour résoudre des problèmes « non routiniers »
Vlassis, Joëlle UL; Fagnant, Annick; Gamo, Sylvie UL

Scientific Conference (2013)

Detailed reference viewed: 116 (9 UL)
Full Text
See detailZusammenfassung der Ergebnisse von PISA 2012 / Synthèse des résultats de PISA 2012
Wrobel, Gina UL; Dierendonck, Christophe UL; Fischbach, Antoine UL et al

in SCRIPT; EMACS (Eds.) PISA 2012. Nationaler Bericht Luxemburg (2013)

Detailed reference viewed: 193 (21 UL)
Full Text
See detailPerspectives pour un apprentissage durable des mathématiques
Bertemes, Jos; Gamo, Sylvie UL; Vlassis, Joëlle UL

in SCRIPT; EMACS (Eds.) PISA 2012. Nationaler Bericht Luxembourg (2013)

Detailed reference viewed: 111 (11 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRôle de la nature des variables dans la résolution de problèmes additifs complexes, L’Année Psychologique
Gamo, Sylvie UL; Taabane, lynda; Sander, emmanuel

in Année Psychologique (L') (2011), 111

The assumption underlying the present study is that the nature of the variable involved in an arithmetical problem in which there are several solving strategies influences the construction of the ... [more ▼]

The assumption underlying the present study is that the nature of the variable involved in an arithmetical problem in which there are several solving strategies influences the construction of the representation and might force the strategy used hiding the possibilities to become aware of others and influence the performance. An experiment was carried out among 4th and 5th grade pupils who had to solve isomorphic problems in which two solving strategies can be admitted withWeight, Height and Duration variables. The results showed that the spontaneous implementation of these strategies and the performance depended on the nature of the variable involved in the problem. Implications of these results for educational purposes are discussed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 118 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTransfer of strategy use by semantic recoding in arithmetic problem solving
Gamo, Sylvie UL; Sander, Emmanuel; Richard, Jean-François

in Learning and Instruction (2010), 20

Transfer of strategies between problems sharing the same formal structure is facilitated by a semantic recoding that makes evident the structural similarities between the problems. Two experiments were ... [more ▼]

Transfer of strategies between problems sharing the same formal structure is facilitated by a semantic recoding that makes evident the structural similarities between the problems. Two experiments were carried out among 4th and 5th grade pupils, with an experimental group trained to compare strategies in order to reinterpret an arithmetic word problem so that the calculations are consistent with the interpretation, and a control group. The experimental group in Experiment 1 improved significantly by choosing the alternative strategy in problems different from those used in training but no significant progress was observed in the control group. Experiment 2 showed that the improvement observed in the experimental group could not be attributed to the fact that children only learned to use a superficial rule. These results support the idea that the activity of problem re-representation may be a crucial step in mathematization. [less ▲]

Detailed reference viewed: 130 (4 UL)
See detailLe calcul mental à l'école élémentaire : Les bases du calcul nécessaires à l'apprentissage des mathématiques
Gamo, Sylvie UL; Djament, Daniel

Book published by Hachette - Hachette édication (2009)

Detailed reference viewed: 130 (10 UL)
See detailLa résolution de problèmes au cycle 2
Gamo, Sylvie UL

Book published by Bordas - collection enseigner aujourd'hui (2007)

Detailed reference viewed: 96 (0 UL)