References of "Baumann, Michèle 50000634"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailCompétences relatives à l'employabilité et qualité de vie des étudiants
Amara, Marie-Emmanuelle UL; Baumann, Michèle UL

in Scientific, Committee (Ed.) European Summer University for Research and Innovations. (2006)

Detailed reference viewed: 79 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn baromètre de la qualité de vie des étudiant-e-s au sein des universités européennes : une nécessité éthique.
Baumann, Michèle UL; Amara, Marie-Emmanuelle UL; Le Bihan, Etienne UL

in Analyse des Systèmes de Santé (2006)

Les politiques d’éducation et de formation doivent doter les étudiant-e-s d’aptitudes, de capacités et de compétences nécessaires pour affronter les transformations socioéconomiques (Conseil Européen de ... [more ▼]

Les politiques d’éducation et de formation doivent doter les étudiant-e-s d’aptitudes, de capacités et de compétences nécessaires pour affronter les transformations socioéconomiques (Conseil Européen de Lisbonne 2000). Pour augmenter la compétitivité des ressources humaines, la croissance économique et la cohésion sociale en Europe (Déclaration de Bologne 1999), la question de l'employabilité s'impose progressivement comme une des finalités des enseignements. Dans un contexte de massification des universités, les questions de politique globale suscitent plus d'intérêt que la qualité de vie et les jugements des étudiant-e-s sur leur expérience universitaire. Une attention particulière est cependant accordée dans les recherches à l'analyse des conditions de leur socialisation, de leur intégration dans l'institution (rapports avec les autres étudiant-e-s, avec leurs enseignants, épanouissement personnel, engagement civique...) et de ce qu'ils ont retiré pour leur parcours ultérieur. Des travaux sur l'évaluation de la qualité et de la satisfaction des services rendus aux étudiant-e-s sont également de plus en plus engagés par les établissements d'enseignement supérieurs pour répondre aux exigences des processus d'accréditation. Parallèlement à ces études, la problématique du bien-être des étudiant-e-s reste peu documentée. Or une bonne santé constitue un facteur positif de réussite. La qualité de vie des étudiant-e-s est pourtant une priorité de santé publique pour ces jeunes à qui on demande aujourd'hui de relever un tel défi. Dans l'enceinte de trois universités européennes, nous avons réalisé auprès d'étudiants polonais (Po), roumains (Ro) et français (Fr) de 1ère année en sciences humaines et sociales. Notre objectif est de présenter les principaux résultats de ce travail afin de susciter une discussion éthique sur la place de la qualité de vie et de la santé au sein des universités européennes. La méthode s'est appuyée sur un questionnaire auto-administré, 1602 étudiants (93 français (Fr), 190 roumains (Ro), 480 polonais (Po)) ont répondu. Des mesures sur les consommations de psychotopes, tabac, alccol, drogues, tc. ont été réalisées. La santé psychique a été évaluée à l'aide d'échelles validées (Brief Cope, Estime de soi, Général Health Qquestionnaire, etc.). Les principaux résultats. L'âge moyen est de 20 ans. Globalement, les Ro se sentent en moins bonne santé que les Fr et les Po alors qu'ils jouissent de la meilleure estime de soi. Ils sont les plus nombreux à consulter leur médecin et à vouloir rencontrer un psychiatre. Les Fr et les Po sont les plus nombreux à avoir mal au dos, mal à la tête, à se dire fatigués et à déclarer consommer des tranquillisants. Les Po consomment davantage de stimulants et de somnifères. Les Fr sont les plus nombreux à boire de l'alcool et à prendre des amphétamines et de l'ecstasy. Depuis la rentrée universitaire, les Po sont les plus nombreux à avoir modifié leur prise de drogues, et comme les Ro, ils ont augmenté leur consommation de tabac. Pour faire face à leurs problèmes, les Fr dédramatisent les situations grâce à l'humour et aux distractions, les Po recherchent un soutien social et affectif, les Ro libèrent leurs sentiments par la parole et positivent le sens qu’ils donnent aux événements. Durant les derniers mois, les Ro sont les plus nombreux à avoir entamé une action contre le stress. Discussion. L'entrée à l'universitaire exerce une influence sur l'équilibre psychique des étudiants. Les comportements à l’égard de leur qualité de vie et de leur santé méritent d’être observés, leur compréhension est une nécessité éthique: - D'abord, parce qu'il est vraisemblablement peu efficace d’agir sur ces comportements sans agir sur leurs causes. On sait aujourd’hui que des comportements considérés comme nocifs (alcool, tabac, drogues) sont produits en réponse à des carences ou à des agressions de l’environnement pour faire face à la souffrance psychique, à l’isolement, au manque de perspectives. Ce que l'on nomme "problèmes" sont plutôt « des comportements de survie ou des appels au secours » dans le contexte où ils s’expriment. - Ensuite parce qu'il paraît peu acceptable de considérer les étudiant-e-s comme responsables de ce qui leur est imposé : stress, solitude, manque de respect des droits de l’étudiant, … L'équité d'accès à la formation et à l’éducation nécessite de repenser la santé au sein des universités comme partie intégrante d’un dispositif d’accompagnement des etudiants-e-s dans leur réussite universitaire. Perspectives. Un « Baromètre européen de la qualité de vie des étudiant-e-s » permettrait d’analyser l’apparition et l’adoption des comportements bénéfiques ou délétères à l'égard de la santé et du bien-être. Ce type de recherche saisirait à la fois les représentations des jeunes et l’intrication intime, qui prédomine à l’adolescence, ente les problèmes à dominante physique et les problèmes à dominante affective ou relationnelle. Cette connaissance constituerait un support pour des programmes de prévention et de promotion de la santé qui mériterait d'être mené aussi bien du côté des étudiant-e-s que du côté des professionnels de la santé et des enseignants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 298 (7 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSocial inequalities of health and handicap. The example of the cerebral vascular attack
Aïach, P.; Baumann, Michèle UL

in Scientific, Committee (Ed.) European Society for Health and Medical Sociology (2006)

The social inequalities of health are observed in the field of illness and death. What about the inequalities with a handicap?. The studies and surveys that highlight the relationship between handicap and ... [more ▼]

The social inequalities of health are observed in the field of illness and death. What about the inequalities with a handicap?. The studies and surveys that highlight the relationship between handicap and social health inequalities are cruelly lacking. It is for this reason that we tried to explore this relationship in the scope of a survey carried out in France on the social and family repercussions of a cerebral vascular attack. The method used, a significant national survey in France (1000 people questioned in 260 families where a stroke took place in the previous year), carried out in 2004/2005 taking into account the family repercussion of a cerebral vascular attack, we tried to highlight the differences and the social inequalities that exist as much in the frequency and the gravity of deficiencies due to a stroke, as in the effects produced on the family life, in particular to the spouse. This survey, conducted in the home, is made up of three questionnaires, one of which is the main one( particularly the spouse’s) takes into account all the aspects of family life and the social relationships whilst trying to highlight the repercussions following the stroke. The results. The results show the extent of the impact on the family, especially in the relationship of the couple. On the whole, they confirm the assumption of social inequalities between social groups defined according to the income, the educational level and the profession, in particular with regards to the gravity of deficiencies, progress of rehabilitation, the quality of the financial responsibility, the standard of living and in several dimensions of social life (leisure and cultural activities). However it is necessary to underline the difficulty in isolating the social inequalities which are expressed apart from the situation due to the stroke; inequalities which can be enhanced or which take on a particular character because of this accident. Conclusion We can hold on to the hypothesis that the stroke represents an event that can be considered as an indicator of the previous social state and relationship, bringing on in some way aggravating effects that can be as positive as they can be negative. Social health inequalities must be analyses whilst taking this hypothesis into account. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOAKHQOL: a new instrument to measure quality of live in knee and hip Osteoarthritis
Rat, AC.; Coste, J.; Pouchot, J. et al

in Journal of Clinical Epidemiology (2005), 58

To develop a questionnaire with which to measure quality of life (QoL) in patients with knee and hip osteoarthritis (OA). Study Design and Setting: Thirty-two caregivers and 96 OA patients were ... [more ▼]

To develop a questionnaire with which to measure quality of life (QoL) in patients with knee and hip osteoarthritis (OA). Study Design and Setting: Thirty-two caregivers and 96 OA patients were interviewed individually (using cognitive and face-to-face techniques) and in focus groups. A group of experts working independently at first and then consensually used the interview transcripts to generate a 46-item questionnaire. Results: Analysis of questionnaires completed by 263 patients with hip or knee OA resulted in the exclusion of three items (two because of low reliability and one because of a low response rate). Principal component analysis revealed four factors: physical activity, mental health, social functioning, and social support. A pain dimension was individualized. Preliminary testing showed the reliability of the five dimensions to be satisfactory (intraclass correlation coefficients: 0.70–0.85), construct validity was adequate when correlated with the SF36 (Spearman correlation coefficients: 0.43–0.75), and discrimination was satisfactory. The osteoarthritis knee and hip quality of life questionnaire (OAKHQOL) consists of 43 items in five dimensions and three independent items. Conclusion: TheOAKHQOLis the first specific knee and hipOAquality of life instrument. Its development followed an a priori structured strategy to ensure content validity. It meets psychometric requirements for validity and reliability. [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRecours aux psychotropes chez les seniors : " c'est une béquille pour faire face …"
Baumann, Michèle UL

in Scientific, Committee (Ed.) Diffraction normative, comportements cachés et identités transverses (2005)

Aujourd'hui l'analyse sociologique permet d'envisager la consommation de psychotropes par les seniors comme une caractéristique de nos sociétés modernes contemporaines. Le recours à ces médicaments est ... [more ▼]

Aujourd'hui l'analyse sociologique permet d'envisager la consommation de psychotropes par les seniors comme une caractéristique de nos sociétés modernes contemporaines. Le recours à ces médicaments est devenu l'une des clefs de la compréhension des comportements occidentaux où la recherche de bien-être physique, mental et social à tout prix est ressentie comme une nécessité avérée.Comment les consommateurs parviennent-ils à gérer leur consommation au point de la considérer comme non problématique ? Quelles attitudes pratiques et symboliques mettent-ils en œuvre pour y parvenir ? Est-il réellement possible de gérer son rapport à des produits intrinsèquement générateurs de dépendance ? Existe-t-il vraiment des personnes capables de contrôler leur consommation de psychotropes au point de la rendre compatible avec un mode de vie détaché de la dépendance à ce produit ? Existe-t-il une consommation invisible en raison même de son caractère non problématique pour les seniors ? Avec l'aide du psychotrope ne s'agit-il donc pas de rendre supportable et acceptable les effets du stigmate vécus par les seniors qui glissent peu à peu hors de la sphère productive ? La prescription de ces médicaments n'amène-t-elle pas à traduire des défaillances personnelles, des problèmes d'ordre social en besoin de solutions biomédicales ? Au-delà de cette médicalisation, ne doit-on pas également voir ces substances comme des moyens permettant de mieux répondre à la demande de performance définissant la normativité contemporaine ? Cette consommation ne révèle-t-elle pas une attitude de démission thérapeutique de la part des professionnels de la santé ? Les objectifs de ce travail ont été d’analyser les valeurs attribuées aux psychotropes, à la dépendance et le sens que les consommateurs et les consommatrices ayant une trajectoire continue ou occasionnelle donnent aux recours à ces médicaments. [less ▲]

Detailed reference viewed: 106 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEchelle des attitudes professionnelles des médecins généralistes et des pharmaciens d'officine favorisant l'observance thérapeutique
Baumann, Michèle UL; Baumann, C.; Aubry, C. et al

in Revue Médicale de l'Assurance Maladie (2005), 36(1), 23-33

Objectif : Construire et valider une échelle des attitudes professionnelles des médecins généralistes (APMG) et une échelle des attitudes professionnelles des pharmaciens d’officine (APPO). Méthodes ... [more ▼]

Objectif : Construire et valider une échelle des attitudes professionnelles des médecins généralistes (APMG) et une échelle des attitudes professionnelles des pharmaciens d’officine (APPO). Méthodes : Étape 1. Construction et validation qualitative d’une échelle. Nous avons repéré, dans le discours de 40 usagers lorrains d’un centre de médecine préventive, de 21 médecins généralistes (MG), et de 22 pharmaciens d’officine (PO), les items candidats définissant le construit théorique des attitudes professionnelles intervenant dans la mise en place et le suivi des traitements des patients. Ensuite nous avons élaboré, avec un groupe d’experts, les items génériques du questionnaire permettant leur validation et identifié les fonctions que remplissent ces attitudes. Étape 2. Validation statistique de l’échelle des APMG et de l’échelle des APPO. Nous avons étudié, à l’aide d’un questionnaire auto-administré auprès de 393 usagers lorrains, les propriétés métriques de ces échelles. Résultats : Les attitudes relationnelles sont au nombre de 15 pour les MG et de neuf pour les PO. Elles sont associées aux fonctions d’information, de communication, d’éducation. Les échelles des APMG et des APPO forment deux échelles unidimensionnelles. Les analyses montrent une cohérence interne élevée (coefficient alpha de Cronbach respectivement 0,91 et 0,87) ainsi qu’une reproductibilité correcte (coefficient de corrélation intra-classe respectivement 0,74 et 0,72). Conclusion : Les compétences mises à jour représentent les critères de qualité de la relation interpersonnelle médecinusager et pharmacien-usager. Les propriétés métriques des échelles des APMG (15 items) et des APPO (neuf items) sont satisfaisantes. Ceci légitime leur utilisation comme outil d’aide : à la formation à la relation professionnel-usager ; à la décision ; à l’évaluation des compétences relationnelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 456 (2 UL)
Peer Reviewed
See detailLutter contre les facteurs de morbidité liés à la pauvreté. Recommandations de l'OMS
Baumann, Michèle UL

in Pédiatre (Le) (2005), (211), 9-10

Detailed reference viewed: 64 (0 UL)
Peer Reviewed
See detailDeveloping empowerment of prisoners for supporting their employability : evaluating the implementation of EQUAL-RESET.
Baumann, Michèle UL; Tapsoba, H.; Haas, Claude UL

in Scientific, Committee (Ed.) Research and Innovations in Lifelong Learning. (2005)

Detailed reference viewed: 104 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEthique et humanitaire. Mise en œuvre des pratiques de consultation et de participation
Baumann, Michèle UL; Vié Le Sage, F.

in Pédiatre (Le) (2005), (211), 2-5

Au cours des dernières décennies, l’aide humanitaire a pris un essor considérable. En même temps, elle s’est trouvée confrontée à un nombre croissant de critiques dont la plus significative est celle d ... [more ▼]

Au cours des dernières décennies, l’aide humanitaire a pris un essor considérable. En même temps, elle s’est trouvée confrontée à un nombre croissant de critiques dont la plus significative est celle d'être perçue comme un système défini et imposé par l’occident, fonctionnant sur un mode « descendant » et ayant de ce fait, une capacité d’écoute sélective. Le rôle des populations touchées dans leur propre survie est l'un des défis les plus complexes auquel le monde des acteurs humanitaires doit faire face. En particulier la prise en compte des points de vue, des attentes, des besoins exprimés, des responsabilités, des compétences des populations concernées, durant tout le cycle de la gestion du projet, est une condition indispensable à l'amélioration de la réponse humanitaire vue en tant que processus de réappropriation de la part des populations de leur pouvoir d'agir sur leur vie. A cet égard, l'idée selon laquelle une implication active du public est une condition nécessaire pour assurer le caractère éthique de toute délibération et garantir l’acceptation des interventions par les populations est aujourd'hui reconnue, mais est-elle suffisante, est elle toujours possible ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (0 UL)
Peer Reviewed
See detailEvaluation professionnelle compréhensive du programme obésité en Polynésie Française
Baumann, Michèle UL; Cao, M. M.

in Cahiers de Sociologie et de Démographie Médicales (2004), 44(2), 187-202

Detailed reference viewed: 70 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNon observance des psychotropes: implication thérapeutique mutuelle du patient et du médecin généraliste
Baumann, Michèle UL; Baumann, C.; Alla, F.

in Presse Médicale (2004), 33(7), 445-448

Différencier, sur une période de 5 ans, les consommateurs de psychotropes non-observants (Nob), des observants (Ob) en fonction de leurs caractéristiques démographiques et de leurs opinions sur la ... [more ▼]

Différencier, sur une période de 5 ans, les consommateurs de psychotropes non-observants (Nob), des observants (Ob) en fonction de leurs caractéristiques démographiques et de leurs opinions sur la confiance accordée aux prescripteurs, les effets de la prise, le discours de l’entourage, les informations reçues. Méthode. Parmi 166 consommateurs âgés en moyenne de 55 ans, deux questions pour chaque psychotrope consommé pendant une durée de 5 ans ont permis de les classer en Ob ou Nob. Les données ont été recueillies par auto-questionnaire et entretien téléphonique. Résultats Trente-neuf pour cent des consommateurs ont été définis comme Nob. Les médicaments psychotropes sont prescrits en majorité par des médecins généralistes, dont la clientèle est moins souvent observante que celle des psychiatres. Les Nob sont plus enclins à ressentir les effets positifs après une prise et à déclarer pouvoir s’en passer. Quatre-vingt-dix pour cent des consommateurs déclarent porter un regard positif sur les psychotropes et 40% parlent de leur consommation à leur entourage ; les Nob sont plus nombreux à le faire. Seuls 12% des consommateurs ne cherchent pas d’informations sur les psychotropes car ils font confiance aux prescripteurs. Discussion Les consommateurs de psychotropes nécessitent une éducation thérapeutique mieux adaptée à leurs attentes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 128 (4 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAre there more than cross-selectional relationships of social support and social network with functional limitations and psychological distress in early rheumatoid arthritis ? The URIDISS longitudinal study
Demange, L.; Guillemin, F.; Baumann, Michèle UL

in Arthritis Care and Research (2004), 51(5), 782-791

Objective. To investigate whether greater social support and support network are cross-sectionally associated with less functional limitations and psychological distress in patients with early rheumatoid ... [more ▼]

Objective. To investigate whether greater social support and support network are cross-sectionally associated with less functional limitations and psychological distress in patients with early rheumatoid arthritis (RA); whether this association is constant over time; and whether increases in social support or support network are associated with less functional limitations and psychological distress. Methods. Subjects were from the European Research on Incapacitating Diseases and Social Support cohort and had early RA. Social support, support network, functional limitations (Health Assessment Questionnaire), and psychological distress (General Health Questionnaire) were assessed annually. Variance and covariance analyses with repeated measures were performed. Results. A total of 542 subjects were assessed for 3 years. On average, patients with a greater amount of specific social support or a stronger specific support network experienced less functional limitation and less psychological distress. Changes in a given subject’s functional limitations and psychological distress did not depend on his or her baseline social support or support network. Neither social support nor support network change over time. Conclusion. There may be a cross-sectional link between specific social support or support network and functional limitations and psychological distress, but no longitudinal association could be evidenced. [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuality of life and attitudes towards psychotropics and dependency: consumers versus non-consumers aged 50 and over
Baumann, Michèle UL; Bonnetain, F.

in Journal of Clinical Pharmacy and Therapeutics (2004), 29

Aim: To assess the relationships between sociodemographic factors, quality of life and attitudes towards psychotropic drugs and dependency and to compare those relationships in continuous consumers (CC ... [more ▼]

Aim: To assess the relationships between sociodemographic factors, quality of life and attitudes towards psychotropic drugs and dependency and to compare those relationships in continuous consumers (CC), occasional consumers (OC) and non-consumers (NC) of those drugs. Methods: Quality of life (SF36) and attitudes (14 statements) were measured in 601 subjects (45–60 years old) from the SUVIMAX cohort (SUpple´mentation en VItamines et en sels Mine ´raux AntioXydants). Data were obtained on 334 NC, 142 CC, 125 OC from the inclusion questionnaire and the monthly consumption report notebooks kept by subjects between 1994 and 1998. Dichotomous and polychotomous logistic regressions were used for the analysis. Results: The lower the quality of life score the more frequent was consumption. NC tended to be men, with high quality of life scores. They entertained negative attitudes towards psychotropics and dependency. OC tended to be women reporting a chronic pathology, with fairly high social status. They had intermediate quality of life and denied dependency. CC tended to be men with no professional activity and low quality of life scores in particular for mental health and perceived health. They had positive attitudes towards psychotropics and accept dependency. Discussion: Assessment of patients’ quality of life and understanding of their attitudes towards psychotropics can provide essential information for those in charge of health promotionprogrammes and may help in identifying new intervention strategies. Preventive education and follow-up of therapy may be better suited to the needs of patients [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (3 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparison of methods for generating quality of live items: individual interviews versus focus groups
Baumann, Michèle UL; Rat, AC.

in European Society of Health and Medical Sociology (2004)

Works centered on the search for a quality of life (QoL) definition have mostly privileged the individual interviews. No methodology has compared yet the quantitative production of items resulting from ... [more ▼]

Works centered on the search for a quality of life (QoL) definition have mostly privileged the individual interviews. No methodology has compared yet the quantitative production of items resulting from individual interviews with those from focus groups, concerning a lower limbs osteo-arthritis QoL. Purpose: To compare methods of item generation for methods : 2 individual interviews and 2 focus groups and to identify the pertinence of a theoretical construit of QoL. Methods: All methods compared relied on extraction of verbatim collected during tape recorded interviews, transcripted and analysed by 3 teams of health psychologists and sociologists independently. The 4 methods compared were interviewed with interview guide with OA patients in 1) focus group, 2) individual semi-structured interview and 3) using a cognitive interview technique to enhance memories. Using the final scale as a gold standard, the sensitivity and specificity, i.e. the contribution of each method to the scale, were estimated. Results: 66 individual and focus interviews were conducted with 96 OA patients. After exclusion of speeches not related to QoL (i.e. satisfaction, coping, locus of control), 80 items were identified relevant. With patients, focus group produced 74% of the items, while both individual methods contributed 100% of resulting items and none item except subject. Focus group methods contributed some themes but individuals gave more in depth information. Traditional semi-structured interviews contributed to known QoL themes and to items on the feeling of being embarrassed for people to be seen, to ask for help and to annoy close relatives, while cognitive interviews provided more fine tuned items on exchanges with and perception by others about their condition, as well as perspective in life and fears from future dependency. Conclusion. The selected method is relevant to explore the theoretical construit of QoL. One can recommend to use patients’ semi-structured interviews with a traditional or a cognitive technique, conducted by interviewers preferably non-specialist of the condition explored. Perspectives. The question is then what is the influence of the topic on the method to be retained? [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation professionelle compréhensive du programme obésité en Polynésie fFançaise
Baumann, Michèle UL; Thiery, Delphine; Cao

in Cahiers de Sociologie et de Démographie Médicales (2004), 44(2), 187-202

Detailed reference viewed: 64 (0 UL)
Peer Reviewed
See detailInteractions des rôles médecins et pharmaciens dans la mise en place et le suivi des traitements
Baumann, Michèle UL; Manache, L.

in XVII° Congrès International AISLF (2004)

Detailed reference viewed: 67 (0 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTrajectoires sur 5 ans et dépendance aux psychotropes de consommateurs de la cinquantaine.
Alla, François; Baumann, Michèle UL

in Thérapie (2003), 58(2), 145-151

Detailed reference viewed: 88 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes attitudes d’autonomie dans l'observance thérapeutique d’une cohorte de consommateurs continus de psychotropes
Baumann, Michèle UL

in Encéphale (L') (2002), 28(1), 389-398

Identifier et comparer les pratiques d’autonomie de consommateurs de médicaments psychotropes associées aux attitudes mises en jeu par ceux qui déclarent observer ou non leur traitement est l’objectif de ... [more ▼]

Identifier et comparer les pratiques d’autonomie de consommateurs de médicaments psychotropes associées aux attitudes mises en jeu par ceux qui déclarent observer ou non leur traitement est l’objectif de ce travail. L'analyse qualitative des discours est basée sur l’analyse de contenu catégorielle de 46 retranscriptions de 23 femmes et 23 hommes consommateurs continus (prise régulière tous les mois depuis au moins 5 ans), âgés de 50 à 65 ans. La stratégie adoptée autour de la médication relève de l'autonomie d'action. L'intentionnalité, la détermination des conduites et leurs choix dépendent de l'autonomie de volonté. L’analyse de ces autonomies nous a permis distinguer deux types d’attitudes. Les observants pour qui le psychotrope est un soutien face à un mal vivre et qui s'inscrit dans une habitude cachée des autres. Ils respectent les doses ordonnées et ne s'aventurent pas à les modifier. Ils ont une confiance totale dans le corps médical. Les non-observants pour qui le psychotrope est une aide, une béquille dont ils se méfient. Conscients des méfaits, ils affirment une intention, une volonté de réguler cette médication. Pour donner sens à l'ordonnance, éviter une trop grande culpabilité, ils légitiment celle-ci par une obligation engendrée par un besoin, par une amélioration de la symptomatologie, minimisent la quantité et les effets de la prise. Ils coopèrent avec le médecin et sont impliqués dans une relation proche " mon médecin ". Ils montrent une certaine familiarité à l’égard du médicament et parlent ouvertement de leur consommation. L'autonomie est un moyen de responsabiliser et de valoriser une partie des patients notamment ceux qui sont non-observants afin de renforcer leur capacité à gérer au mieux leur santé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 193 (2 UL)
Full Text
See detailPsychotropes et dépendance: profils de consommateurs et trajectoires de leur consommation
Baumann, Michèle UL; Alla, F.; Empereur, F.

Book published by OFDT - Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (2001)

Detailed reference viewed: 121 (2 UL)