Reference : Le regroupement familial des ressortissants de pays tiers en UE: pratiques nationales
Diverse speeches and writings : Article for general public
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
Multilingualism and Intercultural Studies
http://hdl.handle.net/10993/38851
Le regroupement familial des ressortissants de pays tiers en UE: pratiques nationales
French
Jacobs, Sarah mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Petry, David [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Sommarribas, Adolfo mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Nienaber, Birte mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Jul-2017
EMN Inform
No
National
[fr] regroupement familial ; asile ; Luxembourg ; immigration ; migration
[fr] Cette note de synthèse présente les principaux résultats de l’étude réalisée en 2016 par le Point de contact luxembourgeois du European Migration Network intitulée «Le regroupement familial des ressortissants de pays tiers: pratiques nationales» ainsi que du rapport de synthèse, élaboré par la Commission européenne à parti r des études nationales de 26 points de contacts nationaux du EMN (AT, BE, BG, CY, CZ, DE, EE, EL, ES, FI, FR, HR, HU, IE, IT, LV, LT, LU, MT, NL, NO, PL, SK, SI, SE, UK).
L’étude vise à comparer les politiques et pratiques nationales en matière de regroupement familial entre les différents États (membres). Plus précisément l’étude examine les:
• critères d’admissibilité des membres de famille;
• conditions pour le regroupement familial, ainsi que les mesures d’intégration avant et après l’admission;
• aspects procéduraux de la demande de regroupement familial;
• droits accordés aux ressortissants de pays ti ers réunis en famille dans l’Union européenne;
• conditions de non-renouvellement ou de retrait du titre de séjour «membre de famille».
L’étude se réfère à la situation telle qu’elle s’est présentée depuis 2011 et jusqu’à la fin de l’année 2016. Elle ne porte pas sur les ressortissants de pays tiers membres de famille d’un citoyen de l’Union ou d’un pays assimilé, tombant dans le champ d’application de la libre circulation des personnes.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/10993/38851

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
LE REGROUPEMENT FAMILIAL DES RESSORTISSANTS DE PAYS TIERS PRATIQUES NATIONALES.pdfPublisher postprint5.01 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.