Reference : Mobilités transfrontalières et développement économique et social des territoires fro...
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Regional & inter-regional studies
http://hdl.handle.net/10993/33262
Mobilités transfrontalières et développement économique et social des territoires frontaliers : l'exemple du nord d ela Lorraine
French
Pigeron-Piroth, Isabelle mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Belkacem, Rachid mailto [Université de Lorraine > 2L2S]
Clément, Franz mailto [Luxemburg Institute of Socio Economic Research]
23-Nov-2017
Yes
No
International
L'emploi à l'épreuve des territoires : reconversions économiques et changement social
22 au 24 novembre 2017
Université de Picardie Jules Verne
Amiens
France
[fr] travail frontalier ; Grande Région ; territoire ; développement économique
[fr] Par leur ampleur, mais aussi leur pérennité, les mobilités transfrontalières au sein de la Grande Région SaarLorLux ne sont pas sans effets sur les dynamiques territoriales. Au Luxembourg, vers lequel converge une grande partie des flux de travailleurs, le phénomène frontalier a des conséquences multiples (sur la consommation, les pratiques linguistiques, les transports, l’immobilier….). Le travail frontalier a également des impacts sur les régions de provenance des travailleurs . Il est devenu un important ressort de la dynamique économique et sociale de ces espaces géographiques. Sur un plan économique, il contribue à l’ajustement aussi bien quantitatif que qualitatif entre besoins en ressources humaines et besoins de production. Il est aussi à l’origine de nombreuses autres formes de mobilités (mobilités résidentielles, de consommation, de loisirs….) qui contribuent à dynamiser aussi bien les territoires d’emploi que de résidence.

L’hypothèse que nous formulons est que le développement du travail frontalier impacte les trajectoires de développement économique et social des territoires frontaliers, particulièrement des territoires de résidence de ces travailleurs. Quelles sont les nouvelles activités structurantes du territoire en rupture avec le passé industriel (comme par exemple au nord de la Lorraine) ? Cette question a du sens dans un contexte où le travail frontalier est ancré dans les économies locales. En Lorraine, 10% de la population active occupée a son emploi de l’autre côté des frontières. A proximité directe des frontières, ce pourcentage augmente. Le travail frontalier concerne par exemple la moitié des actifs occupés habitant la zone d’emploi de Longwy.
Notre proposition se focalisera sur cette zone d’emploi située au nord de la Lorraine, frontalière à la fois du Luxembourg et de la Belgique. Le choix de ce territoire s’explique surtout par les ruptures importantes de la structure économique et sociale locale avec l’activité industrielle passée de ce territoire et par l’ampleur des restructurations du système productif local.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/10993/33262
https://www.u-picardie.fr/recherche/presentation/agenda/l-emploi-a-l-epreuve-des-territoires-reconversions-economiques-et-changement-social-488577.kjsp

File(s) associated to this reference

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
Programme Emploi territoires.pdf2.49 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.