Reference : Le statut matrimonial et la qualité des liens sociaux des personnes souffrant de mala...
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
Human health sciences : Public health, health care sciences & services
Sustainable Development
http://hdl.handle.net/10993/27972
Le statut matrimonial et la qualité des liens sociaux des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires influent-ils sur les inégalités liées aux changements des comportements à risque?
French
Tchicaya, Anastase [LISER Luxembourg]
Baumann, Michèle mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
2016
Université du Québec à Montréal
Sociétés en mouvement - Sociologie en changement
UQAM
56
Yes
International
Montréal
Canada
XX° Congrès de l'Association Internationale des Sociologues de Langue Française
4-8 juillet 2016
AISLF
Montréal
Canada
[fr] statut matrimonial ; maladies cardiovasculaires ; comportements à risque
[en] Les maladies cardiovasculaires constituent l’une des principales causes de morbidité et de mortalité dans les pays développés. Liées aux modes de vie et aux choix alimentaires, elles représentent un problème sociétal et de santé publique majeur.
Dans une étude de suivi des patients ayant passé un examen des coronaires 5 ans plus tôt au Luxembourg (n=1289), notre communication tentera de mettre en évidence l’impact du statut matrimonial et des liens sociaux sur la prise de conscience des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires dans un monde globalisé dans lequel des mutations sociales inéluctables sont à l’œuvre (famille recomposée, individualisme, identification à de nouvelles communautés à travers les réseaux sociaux, internet, etc.). La cellule familiale actuelle peut-elle rester une ressource centrale dans l’adoption de comportements sains ? Quelle est la place de la qualité des liens sociaux dans le processus de la réflexivité individuelle face à cette prévention secondaire ? Dans ce processus, les savoirs des patients s’enrichissent continuellement en mobilisant plusieurs ressources, à savoir les professionnels de santé, les médias, les réseaux sociaux, la famille et les amis.
Ainsi, la modification du comportement (ou son absence) serait-elle la résultante d’un choix délibéré des patients au regard des représentations et des croyances que ceux-ci se feraient des risques qu’entraîneraient leur maladie à la fois pour eux-mêmes et pour leur entourage proche.
Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) > Institute for Health and Behaviour
University of Luxembourg - UL
F3R-INS-PFN-12MDYN > C12/BM/3978355: MDYNRFC > 01/03/2013 - 29/02/2016 > BAUMANN Michèle
Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/10993/27972

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Tchicaya & Baumann Montréal congrès AISLF juillet 2016.pdfPublisher postprint430.42 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.