Reference : La question du droit et de la morale : lecture croisée de Kant, Kelsen et Luhmann
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Paper published in a book
Arts & humanities : Philosophy & ethics
http://hdl.handle.net/10993/23971
La question du droit et de la morale : lecture croisée de Kant, Kelsen et Luhmann
French
[en] The Question of Law and Morality: a Comparison between Kant, Kelsen and Luhmann
Lefort, Elisabeth mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Kaipl, Esteban mailto [Universidad National del Litoral > Facultad de Humanidades y Ciencas]
Sep-2015
Kant. La raison pratique : Concepts et héritages
Grapotte, Sophie
Ruffing, Margit
Terra, Ricardo
Vrin
Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie
385-394
Yes
978-2-7116-2650-2
Paris
France
XIème Congrès International de la Société d’Etudes Kantiennes en Langue Française
Octobre 2013
Salvador da Bahia
Brésil
[fr] droit ; morale ; Kant ; Kelsen ; Luhmann
[fr] L’héritage kantien dans la fondation de la science du droit kelsénienne et la théorie des systèmes luhmanienne ne se limite pas uniquement à un héritage théorique : le geste opéré par le philosophe de Königsberg dans sa Métaphysique des moeurs, de séparer l’entreprise juridique de l’entreprise morale est repris par le juriste autrichien, puis radicalisé par Niklas Luhmann. Ainsi, si la norme juridique pour Kelsen est à différencier de la norme morale, c’est parce que seule la norme juridique peut être un objet de connaissance, la norme morale elle, étant condamnée à la relativité. Lehmann radicalise alors l’approche kelsénienne par l’affirmation d’une autonomie complète du système juridique, par rapport au système moral. La lecture juridique du geste kantien par Kelsen et par Luhmann se réalise donc au détriment de la question morale qui, soit est reléguée à une affaire d’opinions (Kelsen), soit complètement abandonnée (Luhmann). Un retour à la lecture de Kant semble donc nécessaire, à la fois pour comprendre le cheminement de Kelsen et de Luhmann, mais plus encore, pour saisir pleinement jusqu’à quel point ces lectures trahissent la lettre du philosophe allemand.
http://hdl.handle.net/10993/23971

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Limited access
Kant, Kelsen, Luhmann.pdfPublisher postprint141.11 kBRequest a copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.