Reference : Effets d’un entraînement cognitif sur la marche chez les personnes âgées
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Poster
Human health sciences : Geriatrics
http://hdl.handle.net/10993/20104
Effets d’un entraînement cognitif sur la marche chez les personnes âgées
French
[en] Effects of a cognitive intervention on gait in older adults
Cornu, Véronique mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Education, Culture, Cognition and Society (ECCS) >]
Steinmetz, Jean-Paul [ZithaSenior > Research and Development]
Federspiel, Carine [ZithaSenior > Research and Development > > ; ZithaKlinik > Geriatric rehabilitation]
16-May-2014
No
10ème Congrès International Francophone de Gérontologie et Gériatrie (CIFGG)
14-05-2014 to 16-05-2014
[en] cognitive training ; gait ; falls
[en] Plusieurs études ont pu démontrer l´association entre troubles de la marche, chutes et fonctions cognitives (attention, fonctions exécutives) chez les personnes âgées. Il semble ainsi prometteur dans le cadre de la prévention de chutes, d´analyser les effets d´un entraînement cognitif sur la marche. En ce qui concerne les paramètres de la marche, une variabilité du pas élevée et un ralentissement de la vitesse de marche sous condition de double tâche, sont des indicateurs sensibles permettant d’évaluer le risque de chutes. La présente étude a analysé les effets d´un entraînement neurocognitif sur ces différents paramètres.
L´échantillon est composé de 24 personnes âgées (âge moyen : 85, écart-type : 5.69). Les participants ont été affectés soit à un groupe d´intervention participant à un entraînement cognitif de six semaines (n=14), soit à un groupe contrôle (n=10). Un design quasi-expérimental avec des mesures pré- et posstest a été utilisé. L´analyse de la marche a été effectué à l´aide du système Gaitrite® qui permet de mesurer e.a. la vitesse, la variabilité de la durée du cycle de marche et la variabilité de la longueur du cycle de marche.
Sous la condition double tâche, des effets d’importance clinique ont pu être observés dans le groupe d’intervention après l’entraînement cognitif. Une réduction de la vitesse de marche moins importante après l’entraînement (taille d’effet, δ = |.25|) ainsi qu’une réduction de la variabilité de la longueur du cycle de marche ont pu être observés (taille d’effet, δ = |.54|).
Ces premiers résultats sont prometteurs et suggèrent qu´un entraînement cognitif peut avoir le potentiel d´améliorer les troubles de marche. Néanmoins, des recherches ultérieures avec des échantillons plus grands sont nécessaires afin de confirmer et de renforcer les résultats trouvés lors de l´étude présente.
http://hdl.handle.net/10993/20104

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Cornu, Steinmetz & Federspiel (2014) Poster CIFGG - entrainement cognitif.pdfPublisher postprint319.9 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.