Reference : Déconstruction du processus cumulatif et d’amplification des souffrances :les effets ...
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
Human health sciences : Public health, health care sciences & services
http://hdl.handle.net/10993/16828
Déconstruction du processus cumulatif et d’amplification des souffrances :les effets d’une dérive…
French
Baumann, Michèle mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
Karavdic, Senad [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
2014
Les Déterminants de la santé
SCSS/SCCH
20
Yes
International
Montréal
Canada
4ème Conférence Biennale Bilingue SCSS / / the Fourth Biennail Bilingual CSSH
5 et 6 mai 2014
Société Canadienne de Sociologie de la Santé / Canadian Society Sociology of Health
Montréal
Canada
[fr] Souffrance psychique ; santé mentale ; professionnels
[fr] A partir du discours de professionnels de proximité qui côtoient au quotidien les souffrances psychiques de leurs clients, nos objectifs ont été d’analyser les principaux problèmes de santé mentale et les facteurs psychosociaux qui contribuent à l’émergence des souffrances, et participent à leur maintien ou leur développement, et de déterminer leurs besoins et les actions qui pourraient être entreprises pour y répondre.
Notre problématique s’inscrit une compréhension des processus présents dans la construction et la reconstruction des souffrances des clients des services sociaux et de santé. Comme aucune information n’existe sur l’accès aux soins en milieu rural, notre étude a tenté d’aborder les mécanismes de la souffrance décrits par les professionnels de proximité. Notre approche a été guidée par les questions suivantes: si la souffrance résulte d’une vision de l’individu sur sa propre existence, quelles valeurs entrent en jeu ? Si la souffrance est appréhendée comme la résultante d’une conduite particulière, dans quelle mesure est-elle aussi un produit social ? Quelles sont les interventions qui couvriraient les besoins de cette clientèle ? Quelles sont les actions qui les amèneraient à acquérir des capacités personnelles et des capabilités sociales pour s’opposer aux effets des souffrances ? Comment lorsque les souffrances interagissent de concert dans des contextes qui leur sont propices, mènent-elles les personnes aux dérives d’un état psychique qui se détériore ?
La liste des professionnels de première ligne travaillant auprès de personnes âgées de 18 à 65 ans issues des communes rurales a été établie avec l’aide du comité de pilotage du RE.SO.NORD (REseau du centre SOcial de la région du NORD).
Un entretien semi-structuré d’une durée de plus d’une heure a été mené en face à face. A partir des retranscriptions des discours des professionnels, une analyse de contenu a été menée.
Les professionnels de proximité ayant participé à l’enquête (sept médecins généralistes, trois psychiatres, neuf assistants sociaux, trois psychologues et sept travailleurs sociaux ; moyenne d’âge 42 ans, dont les femmes sont légèrement plus nombreuses) décrivent les effets d’une dérive en montrant comment les mécanismes en jeu produisent des processus d’amplification des problèmes neuropsychiatriques et d’accumulation des facteurs psychosociaux, et comment ces souffrances peuvent aboutir à des états de santé mentale critiques. Dans cette logique de gradation, les problèmes de santé mentale viennent s’agréger à un ensemble de comportements délétères. Cette gradation illustre un état que les clients atteignent lorsque les sphères intime et sociale se dégradent de concert. Elle représente cet état au cours duquel les personnes semblent avoir comme perdu face à leurs
souffrances et ne parviennent plus à s’en relever. Car la di fficulté majeure rencontrée par leurs clients ne réside pas tant dans l’existence avérée d’une souffrance, mais dans l’incapacité à la surmonter.
La souffrance dite « émotionnelle » désigne le caractère privé de l’existence et concerne les aspects tels que les comportements liés à l’addiction, aux troubles neuropsychiatriques et psychologiques, aux anxiétés existentielles profondes, et aux conséquences que ces problèmes engendrent sur le bien-être mental via les maladies mentales, font ici sens au regard d’une souffrance, à tout le moins personnelle. La détresse d’ordre psychique agit alors comme le révélateur de la souffrance vécue lorsque la sphère intime de leur existence se dégrade.
Quant à a souffrance dite « sociale » est le résultat de l’angoisse perçue quant à la dégradation de leur qualité de vie. Elle se réfère aux conditions psychologiques de vie ainsi qu’aux conditions matérielles de l’e xistence telles que le travail, le logement, le revenu, autant de facteurs qui, lorsque leur pérennité devient incertaine, et affecte la satisfaction à l’égard de la vie des personnes et de son entourage.
La mise en avant d’une interaction résultant du choc des sphères émotionnelle et sociale montre qu’un problème survient rarement seul. La question qui demeure, est celle de comprendre si la présence simultanée de divers problèmes découle d’un effet en cascade, du glissement d’un problème vers un autre ou de la présence de facteurs de risque communs à l’apparition de cette souffrance.
Dans la mesure où les souffrances sont multiples et s’interpénètrent, les observations des professionnels ont tenté de mettre au jour l’attention particulière qu’il est nécessaire de porter au développement conjoint des diverses trajectoires problématiques, et de leurs comorbidités. Les pistes d’action vers lesquels aboutissent nos résultats s’inscrivent dans les objectifs
Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) > Institute for Health and Behaviour
University of Luxembourg - UL
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/10993/16828

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Montréal Monday May 5 2014 - lundi 5 mai Abstracts - Résumés.pdfPublisher postprint1.64 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.