Reference : Regards sur l'évaluation du travail de la police
E-prints/Working papers : Already available on another site
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
Law, criminology & political science : Criminology
http://hdl.handle.net/10993/16804
Regards sur l'évaluation du travail de la police
French
Heinz, Andreas mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
Steffgen, Georges mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
de Puydt, Cécile []
Reichmann, Liliane []
21-May-2014
Statec
Regards N° 08/2014
4
No
2304-7135
Luxembourg
Luxembourg
[fr] Police Grand-Ducale ; évaluation ; enquête sur la sécurité
[fr] 86% de la population estiment que la Police Grand-Ducale réalise du « bon », voire du « très bon » travail. L’évaluation du travail de la police est ainsi légèrement meilleure que pour les tribunaux. En effet, concernant les tribunaux, 75% de la population trouvent qu’ils effectuent du « (très) bon » travail. Une différence existe dans l’appréciation du travail de la police chez les personnes victimes et non-victimes. Parmi les personnes qui n’ont été victimes d’aucun des 14 délits pris en compte par l’enquête au cours des 5 dernières années, 91% sont d’avis que la police fait du « (très) bon » travail. Les victimes, elles, sont 82% à partager cet avis. L’évaluation varie selon la nature et le lieu du délit dont les résidents ont été victimes. 88% des victimes d’un délit ayant eu lieu à l’étranger jugent comme « (très) bon » le travail policier. Ce chiffre descend à 79% pour les victimes de délits qui se sont produits sur le territoire national. Concernant la nature du délit, les victimes de délits sans violence ont une meilleure opinion du travail de la police que les victimes de délits avec violence (82% contre 71%). 89% des victimes qui ont rapporté le délit à la police et qui ont été « très satisfaits » par la manière dont leur affaire personnelle a été traitée pensent que le travail de la Police Grand-Ducale est « (très) bon ». Si par contre les victimes étaient « très insatisfaits » par le traitement de leur dossier, ils sont moins enclins (45%) à évaluer comme « (très) bon » le travail de la police.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/10993/16804
http://www.statistiques.public.lu/fr/publications/series/regards/2014/08-14-police/index.html

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
PDF-08-2014.pdfPublisher postprint165.69 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.