Reference : Construction sociale de la « prostitution » et des « prostituées » par les riverains
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/10993/15957
Construction sociale de la « prostitution » et des « prostituées » par les riverains
French
Mayer, Sibylla [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Integrative Research Unit: Social and Individual Development (INSIDE) >]
2011
Déviance et Société
Editions Médecine et Hygiène
35
1
35-58
No
0378-7931
Genève
Suisse
[fr] Cet article décrit la construction, par les riverains d’un lieu de prostitution parisien, de catégories de « prostitution » et de « prostituées » et tente de dégager une analyse en termes de cohabitation et de production de jugements moraux. La prostitution est déconstruite en une série de classifications indigènes qui oppose a) la prostitution aux « gens ordinaires » ; b) une « bonne » prostitution à une « mauvaise » ; c) une « bonne » victime à la femme « anormale ». Cette classification instaure une ségrégation entre nous et eux, entre le « bon » et le « mauvais » sexe, et permet d’imputer à l’autre la marque infamante localisée ailleurs qu’au sein d’un entre nous ainsi préservé.
http://hdl.handle.net/10993/15957

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Mayer S. Déviance et Société 2011_35(1)_35_58.pdfNo commentaryAuthor postprint233.29 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.