Reference : Santé et contexte de travail. Construction d’un inventaire de contexte de travail
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Poster
Social & behavioral sciences, psychology : Social, industrial & organizational psychology
Social & behavioral sciences, psychology : Theoretical & cognitive psychology
http://hdl.handle.net/10993/15005
Santé et contexte de travail. Construction d’un inventaire de contexte de travail
French
Pignault, Anne mailto [Université Paris Ouest Nanterre La Défense > Psychologie > Psychologie du travail et de l'orientation tout au long de la vie > Ass. Prof. Dr.]
Jan-2011
Yes
Colloque de l’Association Française de Psychologie de la Santé (AFPSA)
January 2011
[fr] Le travail est non seulement composé des différentes tâches à effectuer et de l’activité nécessaire pour les réaliser, mais aussi du « contexte de travail » regroupant à la fois les caractéristiques de l’environnement et les conditions spécifiques dans lesquelles se déroule cette activité (Pignault, 2007). Relativement peu de recherches se sont penchées sur l'impact des caractéristiques du contexte de travail sur la santé, réelle et/ou perçue, des salariés. Seules certaines études mettent en évidence le fait que ces éléments de contexte de travail peuvent être considérés comme contraintes ou ressources dans l’activité de travail (Chatigny, 2001) ou insistent sur la nécessité de créer un « contexte éthique » en entreprise (Pastoriza, Arino & Ricart, 2009).
Cette communication affichée présente la première étape d'une recherche plus vaste portant sur l'impact du contexte de travail sur le bien-être et la santé des salariés et se centre sur la construction d'un inventaire de contexte de travail puisque, à notre connaissance, aucun outil francophone n'est à notre disposition.
Notre recherche a été menée au sein de 9 entreprises appartenant à trois secteurs d’activité différents (l’industrie, la logistique et les services). Le repérage des éléments de contexte a nécessité diverses étapes : 1/ observations ouvertes et systématiques (menées à l’aide des outils F-Jas (1992) et PAQ (1999)) des situations de travail, 2/ entretiens semi- directifs auprès des opérateurs et des supérieurs et 3/ élaboration d’une liste d’éléments de contexte propres aux emplois-métiers d’un même secteur.
Nous avons ensuite retenu les éléments de contexte observés et cités par l’ensemble des salariés, quel que soit le secteur, ce qui nous a permis de repérer sept dimensions contextuelles : l’organisation temporelle, la structure organisationnelle et le rapport aux autres, le degré de variété ou de « routine », le degré de prescription ou d’autonomie, le degré de complexité, les sources de pression, l’environnement physique et matériel et sécurité et de construire un inventaire de 39 items.
Les analyses factorielles exploratoires menées auprès de 271 salariés nous permettent de retrouver cette structure. Par ailleurs, les alphas de Cronbach apparaissent comme satisfaisants (entre .68 et .74). Ces premiers résultats nous incitent à poursuivre le processus de validation de cet Inventaire de Contexte de Travail (ICT).
Références: Chatigny, C. (2001). Les ressources de l’environnement: au cœur de la construction des savoirs professionnels en situation de travail et de la protection de la santé. PISTES, vol.3, n°2, 19p. Pastoriza, D., Arino, M.A., Ricart, J.E. (2009). Creating an Ethical Work Context: A Pathway to Generate Social Capital in the Firm. Journal of Business Ethics. 88:477-489. Pignault, A. (2007). Contexte de travail et analyse de l’expérience. Conception d’une méthode d’aide à l’analyse de l’expérience en contexte. Thèse de Psychologie du travail, Université Paris X
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/10993/15005

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.