Reference : De la fin’amor à la revendication féminine du désir amoureux
Scientific Presentations in Universities or Research Centers : Scientific presentation in universities or research centers
Arts & humanities : Literature
http://hdl.handle.net/10993/14374
De la fin’amor à la revendication féminine du désir amoureux
French
Freyermuth, Sylvie mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Languages, Culture, Media and Identities (LCMI) >]
5-Mar-2013
International
"Amphi ouvert"
05-03-2013
Massimo Malvetti, Metaxy, Université du Luxembourg
Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
[en] Le Roman de la Rose (premier tiers du XIIIe siècle), véritable somme du code amoureux chevaleresque et de son imaginaire érotique, montre une femme idéalisée, mais soumise au désir masculin. La rose, métaphore du corps féminin, n’est-elle pas choisie et convoitée par le héros, mais aussi emprisonnée et défendue au nom de la vertu ? Il faut attendre le XVIe siècle et une femme aussi émancipée que Louise Labé, par exemple, pour voir mis en vers dans ses sonnets les émotions et désirs amoureux féminins, aussi ardents et assoiffés de liberté que ceux de l’autre sexe.
http://hdl.handle.net/10993/14374

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.