Reference : Tourismus auf Rügen - Chancen und Risiken der Umstrukturierung infolge der deutschen ...
Books : Book published as author, translator, etc.
Social & behavioral sciences, psychology : Human geography & demography
http://hdl.handle.net/10993/13418
Tourismus auf Rügen - Chancen und Risiken der Umstrukturierung infolge der deutschen Einigung
German
[en] Tourism on Rügen island - Opportunities and risks of restructuring resulting of the German unification
Helfer, Malte mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
1993
Geographisches Institut der Universität des Saarlandes
Arbeiten aus dem Geographischen Institut der Universität des Saarlandes 40
229
9783924525408
Saarbrücken
Germany
[de] Tourismus ; Rügen ; Tourismus
[en] The island of Rügen has a rich potential for tourism. Apart from the famous chalk cliffs and 50 miles of beaches the island has a remarkable variety of scenery and a great number of historico-cultural attractions. Tourism at Rügen dates back to the end of the 18th century. It reached its first peak around 1900. After the 2nd World War state/union-run recreational organisation replaced the in-dividual tourism of the more prosperous people. This socialistic form of tourism was not based on economical principles but was part of the social welfare. 97% of the people of the GDR went on do-mestic holidays, one ninth of them to the island of Rügen.
The German unification and the following process of restructuring had their effects on the tou-rism at Rügen as well. The chances and the risks of the restructuring have been examined in this thesis.
The socialist period had a lot of positive effects on the development of tourism at Rügen prior to the actual restructuring process. This was partly due to the economical weakness of the GDR, and partly to the missing of typical capitalist structures. The lack of land speculation for example explains the 95% of unspoiled coastal areas. Some classical Baltic seaside resorts are still well preserved.
Negative consequences of the socialist period are for instance ecological damages, poor con-ditions of scenic buildings at the resorts and the very low level of various kinds of infrastructure.
The actual reshaping of tourism offers the chance to correct the negative consequences of the socialist period and to use its positive consequences for an adequate tourism development. The fact, that this develop¬ment starts 20 years later than in West Germany, offers the chance to learn from the mistakes made not only on the West German coasts.
The sudden reorientation towards the market economy following the slow but continuous socia-list development also contains some considerable risks. Above all there is the deterioration of the landscape and the dying of the small-scale private accommodations caused by newly-built modern holiday-centers. There are also risks that municipalities will be subject to dishonest speculation, or that adjoining municipalities may suffer through exaggerated economic rivalry. While the negative consequences of the socialist past are mostly reversible, today's West German investment can cause irreversible changes to the landscape.
In '90/'91 there was an increasing number of West German short-term visitors. They outweighted by far the long-term visitors. A solid base for the development of tourism is provided by the main pool of potential visitors reaching to Nordrhein-Westfalen, Sachsen and Sachsen-Anhalt. Due to the German unification, Rügen became over night a major attraction in the frame of tourism-projects in Germany. The latter fact causes some new problems for the island.
The district government of Rügen has set ambitious goals for the development of an ecologically and socially tolerated tourism, but the realization will not be easy. However, a cautious optimistic prognosis seems reasonable.
[fr] L'Ile de Rügen dispose d'un potentiel touristique varié. A part ses roches crétacées bien connues et ses plages de 80 km de long, elle présente une extraordinaire diversité de paysages et un grand nombre d'attractions culturelles et historiques.
Le tourisme sur l'Ile de Rügen débuta à la fin du 18ème siècle et atteignit son premier essor vers 1900. Après la deuxième guerre mondiale, en RDA le tourisme individuel des classes aisées fut remplacé par un service syndical étatisé de récréation. Cette variante socialiste du tourisme n'avait pas de but commercial, mais faisait partie de la couverture sociale. 97% des vacanciers de la RDA passaient leurs congés à l'intérieur du pays, dont 1/9 sur l'Ile de Rügen.
Les changements structurels considérables dus à l'unification allemande concernent également le tourisme à Rügen. Les chances et les risques de ce développement constituent le sujet de cette étude.
La phase socialiste a exercé une influence positive comme point de départ de la restructuration actuelle à Rügen qui s'explique par l'insuffisance de la force économique de la RDA d'une fait et par l'absence des développements caractéristiques du capitalisme d'autre part. En conséquence, 95 % du paysage côtier de Rügen sont restés naturels en l'absence de spéculation foncière. Les bâtiments historiques des bains de mer Baltique largement conservés présentent un interêt particulier.
Cependant la phase socialiste a eu des conséquences négatives, en particulier toutes sortes de faiblesses importantes dans l'infrastructure, une pollution importante ainsi qu'une vaise conservation des bâtiments dans les villes balnéaires.
Les chances issues d'une restructuration du tourisme à Rügen consistent surtout à corriger les conséquen¬ces négatives du développement passé et aussi à exploiter constructivement les conséquences positives de la phase socialiste pour développer un tourisme moderne. Les erreurs commises sur la côte de l'Allemagne de l'ouest il y a 20 ans, pourraient être évité à Rügen.
Il existe cependant des risques considérables dus au changement brusque d'une évolution du marché jusqu'alors continue: en particulier la destruction du paysage ou l'influence préjudiciable sur l'hébergement de taille petite et moyenne par la construction des centres de vacances. Les communes courent le risque d'être exploitées par des spéculateurs ou de se ruiner dans la concurrence économique avec des communes voisines. Ainsi, les bains historiques risquent de perdre leur caractère particulier.
Tandis que les conséquences négatives de la phase socialiste sont généralement réversibles, les modifica¬tions du paysage dues au investissements ouest allemands pourraient être irréversibles.
En 1990 et 1991 le nombre de séjours courts des touristes ouest-allemands a été particulièrement élévé - le nombre des séjours longs quant à lui a chuté provisoirement. Les régions potentielles d'attraction des touristes représentent une base solide pour le développement du tourisme. Grâce à l'unification allemande Rügen est devenu tout à coup une des régions les plus intéressantes pour des investissements dans le secteur du tourisme en Allemagne, ce qui n'est pas sans problèmes pour l'île.
La sous-préfecture de Rügen s'est fixée des objectifs ambitieux pour le développement d'un tourisme écologique et social. La réalisation reste évidemment problématique. Un prognostic prudemment optimiste est permis.
http://hdl.handle.net/10993/13418

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.