Reference : Lotharingie médiévale
Scientific congresses, symposiums and conference proceedings : Unpublished conference
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/10993/12147
Lotharingie médiévale
French
[en] Medieval Lotharingia
Pettiau, Hérold mailto [University of Luxembourg > Faculty of Language and Literature, Humanities, Arts and Education (FLSHASE) > Identités, Politiques, Sociétés, Espaces (IPSE) >]
Schroeder, Nicolas [Université Libre de Bruxelles / University of Oxford > > > Post-doctoral researcher]
27-Sep-2013
No
International
Rencontre du réseau Ménestrel
27-28 septembre 2013
Ciham (UMR 5648)Lyon / Université Lumière Lyon 2 / The European association for digital humanities
Lyon
France
[en] Lotharingie ; Digital Humanities ; Internet
[en] Cette présentation, effectuée dans le cadre de la session consacrée aux espaces médiévaux avait deux objectifs ; tout d’abord, présenter cet espace méta-national complexe et changeant qu’est la Lotharingie médiévale, s’étendant géographiquement de la mer du Nord au massif des Vosges, et délimité à l’est par le Rhin, à l’ouest la Meuse et la Saône. Il s’agissait ensuite de présenter l’organisation de la page « Lotharingie médiévale » qui sera bientôt soumise à la relecture avant mise en ligne.

Politiquement, la Lotharingie trouve son origine dans le regnum Hlotharii, royaume de Lothaire II (855-869), partie septentrionale de la Francia media, part de l’empire carolingien attribuée à Lothaire Ier lors du partage de Verdun. Ce royaume fut ensuite partagé entre les carolingiens de l’ouest et de l’est et ne connut qu’une brève existence autonome sous Zwentibold (895-900). Le Xe siècle vit une intégration progressive de cet espace au sein de la Francie orientale et du saint empire romain germanique. Il fut divisé selon un axe est-ouest entre duchés de haute et de basse Lotharingie. Ceux-ci servirent de cadre à la formation de principautés territoriales aux XIe et XIIe siècles.

Il s’agit d’un espace central, marqué par la présence de fleuves importants, et traversé de part en part par une frontière linguistique. Cet espace est donc un objet d’étude partagé entre différentes historiographies et traditions académiques nationales et régionales. Son étude est également propice à la création de coopérations internationales. Ce sont là deux facteurs dont doit tenir compte l’organisation de la page Ménestrel, tant au niveau des lieux et acteurs de la recherche, qu’à celui des différents projets internationaux visant à l’étude mais également à la publication de répertoires cartographiques et de bases de données (sources, monastères, etc.) sur le Net. Il en va de même pour les forums permettant des rencontres scientifiques autour de l’objet « Lotharingie » (en particulier les Journées Lotharingiennes organisées à Luxembourg). Un certain nombre de ces coopérations sont actuellement en cours d’élaboration ou de démarrage. La page Ménestrel les recensera.

L’exposé se termine sur une mise en garde : la Lotharingie est un objet d’étude partagé et multiforme, qui est soumis au risque d’anachronismes et susceptible d’usages variables, voire d’enjeux politiques.
Researchers
http://hdl.handle.net/10993/12147

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Limited access
Presentation Lotharingie Ménestrel.pdfPowerPoint Presentation made at the COnfrenceAuthor preprint1.84 MBRequest a copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBilu are protected by a user license.