References of "La gazette des Archives"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la Wayback Machine à la bibliothèque : les différentes saveurs des archives du Web …
Schafer, Valerie UL

in La gazette des archives (2019), 253(1),

Filant la métaphore culinaire, cet article interroge le « changement de régime » qu’entraîne le recours aux archives du Web. Revenant à la fois sur les saveurs qu’elles dégagent, sur la manière de les ... [more ▼]

Filant la métaphore culinaire, cet article interroge le « changement de régime » qu’entraîne le recours aux archives du Web. Revenant à la fois sur les saveurs qu’elles dégagent, sur la manière de les servir et de s’en servir, il s’agit avant tout de penser la capacité de celles-ci à se marier à ce qui fait le sel de l’histoire et à composer des menus originaux. Ce parcours est une invitation à penser, à travers notamment des retours d’expériences sur une période qui va de 2011 à aujourd’hui, mais aussi d’autres références historiographiques, des enjeux tels que les techniques de fouille, d’analyse, de partage, mais aussi les limites qu’elles rencontrent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (1 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe goût de l'API
Clavert, Frédéric UL

in La gazette des Archives (2019), 2019-1(253),

La multiplication de sites ou plateformes web de plus en plus complexes collectant des données sur leurs utilisateurs, la place déterminante des moteurs de recherche et, surtout, de l’un d’entre eux en ... [more ▼]

La multiplication de sites ou plateformes web de plus en plus complexes collectant des données sur leurs utilisateurs, la place déterminante des moteurs de recherche et, surtout, de l’un d’entre eux en particulier, la croissance extraordinaire du rôle des réseaux sociaux numériques et la place qu’ils ont pris dans la vie d’une très grande partie de la population mondiale, ont donné lieu à la naissance de la notion protéiforme de Big Data, que l’on peut traduire sous le nom de données massives. Ces données massives sont, parfois, dès aujourd’hui, exploitables par les chercheurs et chercheuses en sciences humaines et sociales, y compris historiennes et historiens. L’accès à ces données, que l’on peut considérer comme des sources primaires nées numériques, nées hors du papier, hors d’un support matériel (mais non sans matérialité si l’on considère l’infrastructure informatique nécessaire pour les produire et les pérenniser), sous forme d’un signal informatique originellement fait de 0 et de 1, n’est pas toujours aisé. L’un des moyens de les collecter est d’utiliser ce que l’on appelle une interface de programmation. Une interface de programmation – ou Application Programming Interface (API) – est un dispositif logiciel qui permet à deux programmes d’échanger, par exemple, des fonctionnalités ou des données. De nombreux sites web en proposent à leurs utilisateurs. Sur une page web, vous voyez un petit bouton « J’aime » provenant du réseau social numérique Facebook? Le concepteur de cette page web a fait appel à l’interface de programmation de Facebook. Ces API permettent parfois également de collecter des donnés de manière massive. Ainsi, ai-je pu collecter quatre millions de tweets liés à la Première Guerre mondiale ou à son centenaire depuis avril 2014. Cette collecte ira jusqu’à la fin du mois de juin 2019, c’est-à-dire jusqu’au Centenaire du traité de Versailles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (1 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe goût de l'archive à l'ère numérique
Clavert, Frédéric UL; Muller, Caroline

in La gazette des Archives (2019), 2019-1(253),

En 1989, Arlette Farge publie Le goût de l’archive. Elle y décrit ce que tout·e his­to­rien·ne a pu vivre : une rela­tion intime aux sour­ces pri­mai­res – que l’on s’appro­prie phy­si­que­ment et ... [more ▼]

En 1989, Arlette Farge publie Le goût de l’archive. Elle y décrit ce que tout·e his­to­rien·ne a pu vivre : une rela­tion intime aux sour­ces pri­mai­res – que l’on s’appro­prie phy­si­que­ment et intel­lec­tuel­le­ment –, qui s’ins­crit dans un espace par­ti­cu­lier, la salle de lec­ture. Cette rela­tion intime condi­tionne pour partie l’inter­pré­ta­tion de nos sour­ces et le récit du passé que nous en tirons. Aujourd’hui, la mise en don­nées des sour­ces pri­mai­res bou­le­verse cette rela­tion intime : nous consul­tons des corpus en ligne, et nos séjours en cen­tres d’archi­ves sont trans­for­més par de nou­veaux usages, à l’exem­ple de l’appa­reil photo. Ce numéro de La Gazette des archi­ves est la pre­mière cap­ture d’un projet qui ques­tionne l’évolution de ce lien au docu­ment d’archi­ves. Archivistes et his­to­rien·­nes s’inter­ro­gent : à l’ère numé­ri­que, les archi­ves ont-elles tou­jours le même goût ? Ce numéro a été conjoin­te­ment coor­donné par Frédéric Clavert, pro­fes­seur assis­tant en his­toire contem­po­raine (uni­ver­sité du Luxembourg), et Caroline Muller, maî­tresse de confé­ren­ces en his­toire contem­po­raine (uni­ver­sité Rennes 2). [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (2 UL)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes archives du Web : gouvernance et identités
Musiani, Francesca; Schafer, Valerie UL

in La Gazette des archives (2017), 245

Les archives du Web sont le résultat d’un ensemble de processus qui implique à tous les stades – depuis leur conservation jusqu’à leur consultation, une variété d’acteurs, humains et techniques, des ... [more ▼]

Les archives du Web sont le résultat d’un ensemble de processus qui implique à tous les stades – depuis leur conservation jusqu’à leur consultation, une variété d’acteurs, humains et techniques, des arbitrages et négociations, ainsi que des dispositifs socio-techniques. Ces questions concernent les archivistes, mais aussi les chercheurs. Cet article montre comment les approches STS (Science and Technology Studies) permettent d’éclairer les processus d’archivage du Web, d’ouvrir sa boîte noire et de saisir les médiations socio-techniques à l’œuvre. Celles-ci se jouent à plusieurs niveaux, en une sorte de « mille-feuille », puisqu’il faut prendre en compte la constitution du site et de la page, leur mise en ligne, leurs liens, leur vie mais aussi leur postérité, via leur conservation et redocumentarisation, ainsi que les changements subis au cours du moissonnage, l’insertion dans un dispositif d’archivage spécifique, les métadonnées associées, l’extraction du contexte originel, etc. Des exemples concrets sont convoqués à l’appui de cette réflexion sur ces infrastructures et architectures de réseaux et de savoir que créent les archives du Web, avant de montrer de quelle manière l’archivage du Web peut être considéré comme un microcosme de la gouvernance d’Internet (implication multi- parties prenante, pratiques et sources de normativité en concurrence ou complémentaires, missions et imaginaires distincts d’acteurs variés – institutionnels mais aussi l’Internet Archive, l’IIPC, l’Archive Team, etc.). L’impact sur l’identité même des fonds d’archives, leurs formes et formats, leurs modalités de collecte ou d’accessibilité est enfin exploré. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (0 UL)