References of "Monteiro, Joaquim 40021329"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailProfils individuels et trajectoires migratoires de travailleurs frontaliers ressortissants de pays tiers – le cas du Luxembourg
Baltes, Christel UL; Sommarribas, Adolfo UL; Monteiro, Joaquim UL

Report (2012)

Selon l’historien luxembourgeois Gilbert Trausch, le Grand-Duché est devenu une terre d’immigration avec son industrialisation, aux environ de 1871 . Depuis, la présence d’étrangers demeure un trait ... [more ▼]

Selon l’historien luxembourgeois Gilbert Trausch, le Grand-Duché est devenu une terre d’immigration avec son industrialisation, aux environ de 1871 . Depuis, la présence d’étrangers demeure un trait caractéristique de l’histoire sociale du pays et la pierre angulaire de ses politiques migratoires. Un des aspects plus récents de cette politique nationale migratoire a été de, à partir des années 90 , recourir à une main-d’œuvre frontalière. En effet, la Grande Région, qui se compose du Luxembourg, la Sarre et de la région Rhin-Palatinat (Allemagne), de la Lorraine (France) et de la Wallonie (Belgique), représente le plus grand espace politique transnational d’Europe et compte près de 25% de la totalité des TF dans l’UE-27, figurant ainsi à la 2e place, derrière la Suisse . Bien que, historiquement, on puisse retracer ses dynamiques et réseaux jusqu’à la période romaine et même au-delà , ce n’est qu’à partir des années 90 que la croissance d’espaces frontaliers devient progressivement visible en Europe. Pour ce qui est du Luxembourg, le nombre de TF a augmenté de façon continue au cours de ces années, pour finalement représenter près de 42% de la main-d’œuvre nationale en 2010 . En outre, pour la même année de référence, la part des ressortissants luxembourgeois dans la main-d’œuvre totale se limitait à 29% . En d’autres termes, si 100 emplois étaient disponibles sur le marché du travail, 27 ont été occupés par des résidents étrangers, 29, par des ressortissants luxembourgeois et 44, par des TF . La présente étude se concentre sur les TF-RPT. En effet, s’il est vrai que les TF ont fait l’objet de nombreuses études en raison notamment, de leur importance pour le marché de l’emploi, les TF-RPT ont, quant à eux, été largement ignorés dans le débat public jusqu’à présent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (8 UL)
Full Text
See detailLes mesures pratiques mises en oeuvre afin de réduire la migration irrégulière
Koch, Anne UL; Monteiro, Joaquim UL; Besch, Sylvain et al

Report (2011)

Dans cette étude, le EMN NCP LU essaie de donner, dans la mesure du possible, les différentes perspectives et initiatives par rapport à la migration irrégulière au niveau national, en particulier les ... [more ▼]

Dans cette étude, le EMN NCP LU essaie de donner, dans la mesure du possible, les différentes perspectives et initiatives par rapport à la migration irrégulière au niveau national, en particulier les mesures pratiques mises en place pour essayer de la contenir. Du point de vue du cadre politique, la lutte contre la migration irrégulière est progressivement devenue une priorité au fil de la dernière décennie comme le démontrent les différents programmes gouvernementaux analysés dans l’étude. En effet, les autorités nationales situent la lutte contre la migration irrégulière dans une politique dite cohérente des flux migratoires. Le frein à la migration irrégulière va de pair avec une stimulation des migrations régulières en accord avec les besoins en main-d’œuvre des secteurs d’activités économiques. En ce sens, la politique nationale suit les grandes lignes d’orientation de la politique européenne en la matière. Cette dernière affirmation se reflète également par la transposition des principales directives relatives à la migration, en particulier la directive dite « retour » et la directive dite « sanctions » . D’un autre côté, la législation nationale reste toutefois également le reflet des volontés politiques nationales. Au-delà des transpositions du droit communautaire, nous pouvons constater que le cadre législatif peut être adapté pour faire face à une situation particulière. Ainsi, face aux pressions exercées par les associations qui militent pour les droits des étrangers, les autorités nationales prévoient des voies pour sortir de l’irrégularité ; certes considérées largement inefficaces par les associations mais cependant consacrées dans la loi. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (0 UL)
Full Text
See detailPractical Measures for Reducing Irregular Migration
Koch, Anne UL; Monteiro, Joaquim UL; Besch, Sylvain et al

Report (2011)

In this study, the EMN NCP LU attempts to provide, as far as possible, an overview of existing approaches, mechanisms and measures implemented in Luxembourg in order to address irregular migration. The ... [more ▼]

In this study, the EMN NCP LU attempts to provide, as far as possible, an overview of existing approaches, mechanisms and measures implemented in Luxembourg in order to address irregular migration. The analysis of different governmental programmes has shown that the fight against irregular migration has gradually become a priority on policy level over the last decade. As a matter of fact, for national authorities the fight against irregular migration is one part of a general immigration policy. Addressing irregular migration thus goes hand-in-hand with the promotion of legal migration in accordance with labour force requirements of the economic activity sectors. In this sense, national policy largely follows the guiding lines of European policy on the subject. This latest assertion is equally reflected by the transposition of two main EU directives relating to irregular migration into national law, in particular the “return” directive and the "sanctions" directive. On the other hand, the national legislation remains nevertheless the reflection of national political wills. Beyond the transpositions of Community law, it can be observed that the national legislative framework can and has been adapted as a response to a particular situation. Faced with pressures exerted by several associations which argue for the rights of foreigners, national authorities have stipulated pathways out of irregularity. Even if these provisions are considered widely ineffective by the associations, they are nonetheless enshrined in national law. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (1 UL)